Max-Pol Fouchet : "J’ai la nostalgie d’une époque où la culture venait du sol, venait du peuple"

 Image de Vézelay  où vécut l'écrivain Max-Pol Fouchet, août 2017.
 Image de Vézelay  où vécut l'écrivain Max-Pol Fouchet, août 2017. - Benoît Prieur, via wikimedia
Image de Vézelay où vécut l'écrivain Max-Pol Fouchet, août 2017. - Benoît Prieur, via wikimedia
Image de Vézelay où vécut l'écrivain Max-Pol Fouchet, août 2017. - Benoît Prieur, via wikimedia
Publicité

"Impromptu de vacances" avec Max-Pol Fouchet : en 1965, l'écrivain, poète, critique musical et littéraire et homme de radio, racontait à Harold Portnoy son idée des vacances et de la vie, un entretien et des lectures par Michel Bouquet, Bernard Jousset et René Farabet.

Écrivain, poète, critique musical et littéraire, homme de radio, créateur avec Pierre Desgraupe et Pierre Dumayer de "Lecture pour tous" et de l'émission "Terre des arts", Max-Pol Fouchet était un homme occupé. Aussi était-il, en 1965, un invité tout désigné pour dire ce que lui inspiraient les vacances au micro d'Harold Portnoy, dans "Impromptu de vacances".  

Max-Pol Fouchet parlait de ses voyages, de l'Amérique du Sud, de sa famille et de sa fille en particulier, de la culture et des livres, de la liberté, de Vézelay et son jardin où il aimait passer ses congés... à travailler, bien entendu. 

Publicité

Il n’y qu’une valeur que je respecte avec la liberté, c’est la révolte. Aujourd’hui, on fait tout pour limer la révolte, pour l’épuiser et en faire une valeur marchande. 

Des écrivains font leur fortune sur la révolte… C’est comme la notion de culture : qu’est-ce que ça veut dire ? Cela veut dire qu’on apporte au gens, comme des boîtes de conserve, ce que nous savons, 'Regardez-nous, écoutez-nous' : c’est un mensonge, une duperie, une forfaiture ! Il ne faut pas donner une culture toute faite, il faut provoquer une culture. Il faut faire revivre une profonde culture populaire. J’ai la nostalgie d’une époque où la culture venait du sol, venait du peuple. 

L'entretien avec Max-Pol Fouchet était entrecoupé de lectures de ses œuvres par Bernard Jousset, René Farabet et Michel Bouquet.

  • Production : Harold Portnoy
  • Impromptu de vacances - Max-Pol Fouchet 
  • 1ère diffusion : 19/07/1965
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe