Le cinéaste Jean-Luc Godard est accompagné de l'acteur français Michel Piccoli pour la présentation de son nouveau film "Passion" lors du Festival de Cannes, le 24 mai 1982.  ©AFP - Ralph Gatti
Le cinéaste Jean-Luc Godard est accompagné de l'acteur français Michel Piccoli pour la présentation de son nouveau film "Passion" lors du Festival de Cannes, le 24 mai 1982. ©AFP - Ralph Gatti
Le cinéaste Jean-Luc Godard est accompagné de l'acteur français Michel Piccoli pour la présentation de son nouveau film "Passion" lors du Festival de Cannes, le 24 mai 1982. ©AFP - Ralph Gatti
Publicité
Résumé

A l’occasion du Festival de Cannes 1980, Michel Piccoli décrit le personnage qu’il joue dans le film de Marco Bellocchio "Le Saut dans le vide". Il réfléchit également sur son métier d’acteur et évoque sa collaboration avec Jean-Luc Godard.

avec :

Michel Piccoli (acteur et réalisateur (1925-2020)).

En savoir plus

Au Festival de Cannes 1980, le président du jury était Kirk Douglas. Parmi les films hors compétition on pouvait voir Le Saut dans le vide de Marco Bellocchio avec Anouk Aimée, Michel Piccoli et Michele Placido. 

Du Festival de l'année 80, les Nuits Magnétiques d'Alain Veinstein rendaient largement compte. Michel Piccoli avait là l'occasion de dire tout le bien qu'il pensait de Marco Bellocchio et de son film. 

Publicité

Les larmes de Bellocchio sont des larmes de sang. (…) Pendant le tournage nous nous amusions énormément, nous riions de mettre en image ce personnage nuisible.

Il en profitait pour retracer sa carrière, évoquant ses rôles de prédilection :

J’aime de plus en plus la caricature et la marionnette. J’aime de moins en moins l’acteur qui fait bêtement pleurer, ça m’ennuie beaucoup. 

Il réfléchissait également à son métier d’acteur, qui pour lui rimait avec agression, et abordait sa collaboration avec Jean-Luc Godard :

C’est un métier où on est agressé mais c’est aussi très amusant […] Il faut agresser quand on fait ce métier-là. […] Moi j’aime beaucoup être agressé par Godard en tant que spectateur, j’ai même été agressé par lui en tant qu’acteur, quand il m’a dit ‘Tu pourrais au moins savoir ton texte, c’est la moindre des choses pour un acteur’ ; et il avait raison.

  • Par Alain Veinstein 
  • Réalisation : Bruno Sourcis
  • Extrait : Nuits Magnétiques - Michel Piccoli pour "Le Saut dans le vide" de Marco Bellocchio : Festival de Cannes 1980, 5ème partie (1ère diffusion : 16/05/1980)
  • Indexation web : Etienne Rouch, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée