Michel Tournier
Michel Tournier
Michel Tournier ©AFP - Ulf Andersen / Aurimages
Michel Tournier ©AFP - Ulf Andersen / Aurimages
Michel Tournier ©AFP - Ulf Andersen / Aurimages
Publicité
Résumé

C'était en 1967, Michel Tournier publiait son Robinson Crusoé avec Vendredi ou les Limbes du Pacifique. Il présentait lui-même son roman sur France Culture. Une série de 16 épisodes. (1/16)

En savoir plus

Michel Tournier parlait du personnage de Robinson Crusoé :

Robinson Crusoé c'est vous, c'est moi, c'est tout le monde. Nous sommes tous Robinson Crusoé. Parce que c'est l'homme de la solitude, l'homme de la solitude sur une île déserte. Et je crois que chacun se sent plus ou moins sur une île déserte, même dans un HLM. C'est parce que je crois que chacun doit réécrire Robinson Crusoé, doit écrire son Robinson Crusoé. Moi, c'est ce que j'ai essayé de faire

Publicité
Représentation de Robinson Crusoe sur son radeau après le naufrage. Illustration de "Robinson Crusoe" de Daniel Defoe (1660-1731)
Représentation de Robinson Crusoe sur son radeau après le naufrage. Illustration de "Robinson Crusoe" de Daniel Defoe (1660-1731)
© AFP - Gravure du 19eme siècle

Mais aussi de l'homme qu'il a été :

Robinson Crusoé a existé. C'était un écossais. Il s'appelait Alexandre Selkirk. Il était né à la fin du XVIIe siècle dans un petit port d'Ecosse [...] C'était un dur, il se bagarrait avec tout le monde [...] Il avait appris le métier de marin et puis il y a eu cette grande aventure. C'était pas un homme qui lisait, c'était pas un homme qui pensait. Et ce qu'il y a de très émouvant c'est de songer à quel point il est resté étranger lui-même, cet homme très simple, très fruste, à une aventure dont on n'a pas fini de parler.

Et de la portée de son histoire :

C’est ça qui est incroyable dans le personnage de Robinson Crusoé, c’est qu’il parle à tous les hommes, quel que soit le point de vue sous lequel on l’observe : il y a le technicien et l’administrateur, il y a le colonisateur puis le poète, l’homme de l’île déserte, le philosophe de la solitude et il y a le lecteur de la Bible.

  • De Michel Tournier 
  • Présentation Michel Tournier 
  • Lectures Juliette Paclet et Jean Négroni, François Chaumette et Catherine Le Couey - Réalisation Jean-Pierre Colas
  • 1ère diffusion : 14 et 16/08/1967
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée