Krachs boursiers : la crise du capital - Présentation

L'Australian Stock Exchange (ASX) à Sydney le 8 août 2011. Les actions australiennes chutent suite à une baisse du crédit américain.
L'Australian Stock Exchange (ASX) à Sydney le 8 août 2011. Les actions australiennes chutent suite à une baisse du crédit américain. ©AFP - Torsten Blackwood
L'Australian Stock Exchange (ASX) à Sydney le 8 août 2011. Les actions australiennes chutent suite à une baisse du crédit américain. ©AFP - Torsten Blackwood
L'Australian Stock Exchange (ASX) à Sydney le 8 août 2011. Les actions australiennes chutent suite à une baisse du crédit américain. ©AFP - Torsten Blackwood
Publicité

Du récit des moments de crises aiguës que sont l’éclatement des bulles spéculatives à leurs conséquences désastreuses, en passant par les mécanismes complexes qui les provoquent, c’est le sujet de cette Nuit “Krachs boursiers : la crise du capital” élaborée par Mathias Le Gargasson.

Le krach boursier est un moment proprement catastrophique, forme d’apocalypse moderne : l’éclatement de bulles spéculatives, provoquées par des montages financiers déficients, fantasques ou simplement irresponsables fait soudainement chuter le cours de la bourse, provoquant une perte massive de valeur et donc d’argent. L’on pourrait penser naïvement que cela n’impacte que les investisseurs, mais c’est en réalité toute l’économie qui en pâtit et les populations les plus précaires en première ligne. On assiste à des plans de licenciements massifs et à un chômage de masse qui tire toute l’économie et la population vers le bas.

Comment ainsi oublier à la suite de la crise des subprimes en 2008 les villes fantômes aux Etats-Unis, où des prêts qui n’auraient jamais dû être accordés et la chimère de l’ “american dream” ont mené des centaines de milliers de familles à vivre sans domicile fixe dans une pauvreté encore plus importante qu’auparavant.

Publicité

1929, 1987 et 2008 sont des années où les problèmes profonds de ce système spéculatif à l’excès se sont actualisés de façon brutale et parfois inattendue aux yeux du monde, brisant l’espace d’un instant l’illusion d’un paradigme économique méritocratique, qui bénéficie à tous et à toutes.

De ces trois krachs majeurs il en est question dans cette Nuit qui interroge les mécanismes à l’œuvre dans les crises boursières et financières depuis une centaine d’années

Retrouvez l'ensemble de la Nuit  Krachs boursiers : la crise du capital

  • Par Mathias Le Gargasson
  • Réalisation Laurence Millet
  • Nuit : Krachs boursiers : la crise du capital - Présentation
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe