Yannick Haenel
Yannick Haenel
Yannick Haenel ©Radio France - Virginie Mourthé
Yannick Haenel ©Radio France - Virginie Mourthé
Yannick Haenel ©Radio France - Virginie Mourthé
Publicité
Résumé

Romancier et essayiste, Yannick Haenel, lors de sa "Nuit rêvée", nous fait découvrir une partie de sa bibliothèque, à travers le choix de ses archives.

avec :

Yannick Haenel (Ecrivain).

En savoir plus

Romancier et essayiste, cofondateur en 1997 de la Revue "Ligne de Risque", Yannick Haenel a vu son oeuvre largement reconnue - Prix Décembre en 2007 et Prix Roger-Nimier en 2008 pour Cercle, odyssée de l’errance ; Prix Interallié et Prix du roman Fnac en 2009 pour Jean Karski, où se conjuguent fiction et essai autour de cette extraordinaire figure de la résistance polonaise, et, en 2015, premier Prix de la Sérénissime pour son récit Je cherche l’Italie- mais elle déconcerte parce qu'elle est écrite dans une langue d'une extrême modernité, qui en même temps utilise, ressuscite et réanime les textes ou les personnages les plus anciens, et parfois même les plus classiques (comme par exemple, l'Ulysse d'Homère dans Cercle ).

Sa bibliothèque, nous la découvrons en partie dans le choix des archives qu'il nous propose d'écouter avec lui dans sa Nuit rêvée : elle est étrange, et apparemment disparate... Ses choix peuvent surprendre tant ils semblent - a priori - contradictoires : Yannick Haenel nous fait entendre, en effet, l’ethnologue Marcel Griaule mais aussi le Zohar, le livre de la splendeur, qui est l’œuvre majeure de la Kabbale, l'oeuvre de Frazer, dont les douze volumes du Rameau d’or ont fondé l’anthropologie religieuse et la mythologie comparée, et celle de Giordano Bruno.

Publicité

Tout cela pourtant relève bien d'une démarche très pensée et rigoureuse dont il nous confie les raisons dans cette émission. Marqué par Georges Bataille, qu'il ne cesse de relire, chaque livre de Yannick Haenel s'ouvre d'emblée sur la radicalité d'une rupture qui rend possibles des aventures extrêmes et de nouvelles expériences extatiques, "explorant (pour reprendre son expression) la jouissance intérieure du langage"

Car il s'agit pour lui de rendre la singularité toujours plus irréductible.

  • Par Christine Goémé
  • Réalisation Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Christine Goémé
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation