L'écrivain polonais Witold Gombrowicz (04/08/1904 -24/07/1969)
L'écrivain polonais Witold Gombrowicz (04/08/1904 -24/07/1969)
L'écrivain polonais Witold Gombrowicz (04/08/1904 -24/07/1969) - Photo by Garthe/ullstein bild via Getty Images
L'écrivain polonais Witold Gombrowicz (04/08/1904 -24/07/1969) - Photo by Garthe/ullstein bild via Getty Images
L'écrivain polonais Witold Gombrowicz (04/08/1904 -24/07/1969) - Photo by Garthe/ullstein bild via Getty Images
Publicité
Résumé

En 1984, "Les Nuits Magnétiques" retracent la trajectoire de l'écrivain polonais Witold Gombrowicz en proposant de nombreux témoignages de ses proches, notamment sa femme Rita Gombrowicz, Jorge Lavelli, Constantin Jelenski et Marcelin Pleynet.

avec :

Marcelin Pleynet, Rita Gombrowicz, Witold Gombrowicz, Jorge Lavelli.

En savoir plus

Ce numéro des Nuits Magnétiques, diffusé pour la première fois en mars 1984 retrace la trajectoire de Witold Gombrowicz, l’écrivain et dramaturge polonais né en 1904, mort en 1969.

Montrer Gombrowicz tel qu’il fut vraiment, telle est l’ambition de cette émission qui donne la parole à ceux qui connurent Gombrowicz l’écrivain mais aussi l’homme : sa femme Rita Gombrowicz , et certains de ses proches Jorge Lavelli , Marcelin Pleynet , Michel Bernard , Servero Sarduy et Constantin Jelinsky . L'émission propose également, en archive, la voix de Witold Gombrowicz.

Publicité

Constantin Jelenski :  "Gombrowicz disait toujours qu’il était "entre" c’était pour lui un concept crucial. Son milieu c'était exactement le mien, celui de la noblesse terrienne polonaise qui n’était pas l’aristocratie, un milieu un peu en porte-à-faux, sans grande existence, lorgnant toujours vers l’ouest, une chose toujours un peu amorphe".

Rita Gombrowicz : " Les lectures qui l'ont influencées ont été faites avant la guerre. Il a vécu ensuite sur cet acquis, il a lu  Shakespeare très jeune, Shakespeare a été le grand auteur de sa vie. Il a servi de modèle pour certaine oeuvre, "Le Mariage" c'est "Hamlet" dans sa structure. Il connaissait par cœur Shakespeare. (...) Parmi les Russes il y avait Dostoïevski, parmi les Allemands, Thomas Mann".

Anti-patriote, iconoclaste, son travail, de ce qu’il appelait la forme, celle que l’homme prend pour exister et être au monde, est le fruit de vies multiples.

D’abord il connait une enfance et une adolescence bourgeoise en Pologne, où il regarde par la fenêtre les employés de la ferme sans pouvoir les rejoindre. Il observe les mœurs et l’habitus des hautes sphères de la bourgeoisie et de l’aristocratie polonaise, qu’il parodie dès sa première publication, un recueil de contes Les Mémoires du temps de l’immaturité publié en 1933.

À lire aussi : Le théâtre de Witold Gombrowicz

Anti-patriote, iconoclaste, son travail est le fruit de vies multiples

Ensuite, alors qu’il part pour un court séjour en Argentine, la guerre est déclarée et chamboule son monde : il reste finalement vingt-quatre ans en Argentine, où il connait une grande pauvreté suivie d’une période de grande productivité. Il habite ensuite à Berlin puis s’installe définitivement à Vence près de Nice jusqu’à sa mort en 1969.

Michel Bernard : "Dans un premier temps, en Argentine, Gombrowicz est une espèce de clochard. (…) Je dirais qu'il y a une naissance. Il insiste beaucoup sur le fait que l'Argentine lui aurait été donnée par l'occasion de la Deuxième guerre mondiale comme une occasion de vivre enfin la jeunesse qu'il n'a pas vécue".

  • Par Didier Cahen
  • Réalisation : Jean-Richard Dufour, Nicole Dalmar et Didier Cahen
  • Nuits Magnétiques - Gombrowicz (1ère diffusion : 07/03/1984)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Antoine Dhulster
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Anne de Biran
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Mathias Le Gargasson
Production déléguée