La Joconde en 1947, au musée du Louvre
La Joconde en 1947, au musée du Louvre
La Joconde en 1947, au musée du Louvre ©AFP
La Joconde en 1947, au musée du Louvre ©AFP
La Joconde en 1947, au musée du Louvre ©AFP
Publicité
Résumé

Cette émission de 1950 revient sur ce vol historique et romanesque, avec l'intervention de témoins clés de l'histoire.

En savoir plus

Il mesure 70 cm de haut sur 65 cm de large. Et son vol un lundi d’août 1911, jour de fermeture du musée, est d’abord passé inaperçu.

Qui a volé le chef d’œuvre de la Joconde ? Comment ? Pour quelles raisons ? Suite à l’annonce de la nouvelle, une émotion s’empare de toute la France. Cet événement fascine les parisiens au point qu’ils se bousculent pour contempler, médusés, le clou sur lequel il était suspendu.

Publicité

Mais les mois passent et l’année s’achève sans que l’enquête ne progresse. On commence à penser que le monde devra se passer du sourire de Mona Lisa.

Vengeance des « rapts » artistiques de Bonaparte

Jusqu’à ce jour de décembre 1913 au cours duquel un antiquaire de Florence reçoit une lettre lui proposant la vente du tableau. Il rencontre l’auteur de la missive et ce dernier se fait arrêté le soir même par la police. Il s’agit de Vincenzo Peruggia, un jeune homme ayant travaillé occasionnellement au Louvre en tant qu’ouvrier miroitier, qui désirait rendre son chef d’œuvre à l’Italie pour venger les « rapts » artistiques de Bonaparte.

Le tableau est saisi puis exposé quelques jours à Florence et Rome avant d’être remis à la France au cours d’une cérémonie émouvante. Le voleur est quant à lui condamné à un an de prison par le Tribunal de Florence.

Le dimanche 4 janvier 1914, Mona Lisa revient enfin au Louvre et des milliers de parisiens se pressent pour revoir l’énigme de son sourire.

Sa peine purgée, Vincenzo Peruggia revient discrètement en France, dans la région de Saint-Maur-des-Fossés sous le nom de Terrugia où il s’établit peintre.

(1ère diffusion : 26/06/1950 Chaîne Nationale)

Par Pierre Minet

Réalisation : Raoul Auclair

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée