Le philosophe Bruno Latour en 2010.  ©AFP - Miguel MEDINA / AFP
Le philosophe Bruno Latour en 2010. ©AFP - Miguel MEDINA / AFP
Le philosophe Bruno Latour en 2010. ©AFP - Miguel MEDINA / AFP
Publicité
Résumé

En 2017, le philosophe et anthropologue des sciences Bruno Latour faisait paraître aux Éditions de la Découverte, "Où atterrir ? Comment s’orienter en politique". Il était l'invité de Frédéric Worms dans "Matière à penser".

avec :

Bruno Latour (philosophe, sociologue, professeur émérite associé au medialab de Sciences Po).

En savoir plus

En 2017, le philosophe et anthropologue des sciences Bruno Latour faisait paraître aux Éditions de la Découverte, Où atterrir ? Comment s’orienter en politique. 

Dans ce court essai, il tentait de cerner les  contours de la révolution Copernicienne dans laquelle la mutation climatique plonge chacun de nous. C'était avant la pandémie de Covid 19, et la crise sanitaire planétaire qu'il mettait en regard de cette mutation climatique dans une tribune publiée le 25 mars 2020 dans le journal Le Monde :
"Dans la crise sanitaire, il est peut-être vrai que les humains pris en bloc 'luttent contre' les virus. La situation est tragiquement inverse dans la mutation écologique : cette fois-ci, l’agent pathogène dont la virulence terrible a modifié les conditions d’existence de tous les habitants de la  planète, ce n’est pas du tout le virus, ce sont les humains ! Et pas tous les humains, mais certains, qui nous font la guerre sans nous la déclarer. Pour cette guerre-là, l’État national est aussi mal préparé, aussi mal calibré, aussi mal dessiné que possible car les fronts sont multiples et traversent chacun d’entre nous". 

Publicité

Les hypothèses sur lesquelles Bruno Latour fondaient ses doutes sur la capacité des états à  prendre en charge la mutation climatique, on les lisait développées dans Où atterrir ? À la publication de ce livre, il était invité à répondre aux questions de Frédéric Worms dans "Matières à penser"… 

À  penser là un présent de notre histoire dont Bruno Latour disait, qu'à la fois tragique et passionnant, il n'avait d'équivalent que la Renaissance dans ses promesses de découverte de nouveaux mondes, au sens scientifique, artistique, et aussi politique.

  • Par Frédéric Worms
  • Réalisation Anne-Pascale Desvignes
  • Matières à penser - Où atterrir ? Avec Bruno Latour (1ère diffusion : 27/11/2017)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée