L'écrivain français Paul Morand (1888-1976) au volant d'une voiture de course sous la Tour Eiffel. (photo non datée)
L'écrivain français Paul Morand (1888-1976) au volant d'une voiture de course sous la Tour Eiffel. (photo non datée)
L'écrivain français Paul Morand (1888-1976) au volant d'une voiture de course sous la Tour Eiffel. (photo non datée) ©AFP - STF
L'écrivain français Paul Morand (1888-1976) au volant d'une voiture de course sous la Tour Eiffel. (photo non datée) ©AFP - STF
L'écrivain français Paul Morand (1888-1976) au volant d'une voiture de course sous la Tour Eiffel. (photo non datée) ©AFP - STF
Publicité
Résumé

"Qui êtes-vous ? - Paul Morand", dans cette émission menée par André Gillois, l'écrivain Paul Morand répondait à une série de questions d'Emmanuel Berl et Maurice Clavel, sur son caractère, sa vie, ses engagements, sa famille (1ère diffusion : 01/07/1951 Chaîne Nationale).

avec :

Paul Morand (Écrivain, diplomate et Académicien).

En savoir plus

L'écrivain Paul Morand, répondait au feu roulant de questions d'Emmanuel Berl, Maurice Clavel, Catherine Gris, Jean-Pierre Morphé et Jean Guyot.

Quand je fais une conférence je suis toujours assis à cote du 'moi' qui conférencie c'est un 'moi 'qui est attaché à la table alors que l'autre a envie de s'en aller.

Publicité

Sur son activité créatrice :

Le travail m'est d'abord toujours odieux, comme à presque tous les écrivains, j'écris une ligne puis je vais me promener, je vais pêcher, faire de la bicyclette, je m'interromps tout le temps.

Sur son caractère : 

Je suis de tempérament anarchiste, mais je suis un anarchiste acceptant. Je déteste les freins je leur échappe par des ruses, des ruses douces, j'arrive à sortir d'une pièce très facilement sans qu'on s'en aperçoive.

Son style, la responsabilité de l'écrivain :

C'était ma petite chanson, je la poussais sans penser du tout à ce qui allait arriver. J'ai peur de me définir, je préfère dire comme Jules Renard 'j'ai le dégoût très sûr'.

Sur le voyage, la fuite : 

J'ai toujours eu le goût de la fuite très jeune, à travers le goût de la lecture, de Jules Verne. Mes parents disaient "il est fils unique, il va partir, c'est affreux !" J'étais un fils unique très sage. Je n'ai jamais quitté ma famille ; j'aimais énormément revenir dans le cadre familial, à Paris. J'ai fait de grands voyages mais j'ai tout le temps besoin de revenir sur le sol natal et de repartir.

  • Par André Gillois
  • Réalisation : Jacques Guinchard
  • Qui êtes-vous ? - Paul Morand (1ère diffusion : 01/07/1951 Chaîne Nationale)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

En savoir plus : Les mots-clés - Paul Morand et Jacques Perry (1ère diffusion : 19/04/1971)

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée