L'écrivain Salman Rushdie en octobre 1999 à Paris.
L'écrivain Salman Rushdie en octobre 1999 à Paris. ©AFP - Joël ROBINE
L'écrivain Salman Rushdie en octobre 1999 à Paris. ©AFP - Joël ROBINE
L'écrivain Salman Rushdie en octobre 1999 à Paris. ©AFP - Joël ROBINE
Publicité

En 1999, l'écrivain Salman Rushdie est l'invité de Christine Goémé pour évoquer avant tout son travail de romancier, conteur et essayiste. Il venait de publier "La Terre sous ses Pieds", un roman foisonnant entre Bombay et le Swinging London, une réflexion sur le rock et le culte des stars.

Avec

En 1999, Christine Goémé reçoit Salman Rushdie dans "Radio Libre" alors que son roman La Terre sous ses Pieds vient de paraître en France. Que Salman Rushdie soit un des plus grands romanciers vivants n'est pas la première chose à laquelle on pense lorsque son nom est prononcé. L'effroyable condamnation à mort pour Les Versets Sataniques lui a donné une célébrité qui a eu pour effet d'occulter l'oeuvre : qui a vraiment lu ce livre ? "L'Affaire Rushdie" fait oublier qu'il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages et que Les Enfants de Minuit (1981) fut couronné par le Booker Prize.

Après dix ans de persécutions la réponse de Salman Rushdie reste littéraire : "Je me suis dit qu’il était très important de continuer à être l’écrivain que j’avais décidé d’être. Autrement dit ne pas me laisser influencer, ne pas me cacher, ou devenir un "écrivain de protestation". Si on essaie de vous réduire au silence, au contraire il faut parler plus fort et mieux. Je réponds à la menace non pas par la politique ou la polémique, mais par la littérature".

Publicité

Il donne sa vision de l'ensemble de son oeuvre : "Après 1989, c’est comme si tout d’un coup le monde entier avait perdu son sens de l’humour. Ce que j'ai envie de dire sur mes livres c’est que parfois ils font rire les gens."

Entre Bombay et le Swinging London, une réflexion sur la pop et le culte des stars

Romancier, conteur, essayiste au succès mondial, Salman Rushdie est reçu par dans "Radio Libre" non pas comme un "cas" médiatique mais comme un des écrivains les plus luxuriants de la fin du XXème siècle. Son dernier roman "La Terre sous ses Pieds" est la marque d'une liberté rarement égalée dans l'histoire de la littérature. Cette émission interroge l'oeuvre, sa modernité spécifique, ses liens inédits entre les mythes et les cultures, sa force de d'invention

Guy Scarpetta : "Il faut le rappeler sans cesse : Salman Rushdie est un écrivain. Je crois que le paradoxe, c'est que pour la plupart des gens Salman Rushdie est devenu un symbole. La grande victoire aujourd'hui, c'est que personne n'a réussi à tuer son imagination". A propos de La Terre sous ses Pieds il explique : " C’est la première fois que la culture rock est le sujet d’un très grand roman, à travers l’histoire d’une chanteuse rock indienne. Mais en même temps c’est aussi un roman qui a un arrière-plan mythique".

Contrepoids à la satire et la critique : l'amour

Salman Rushdie : "Il y a deux choses dans ce livre qui forment un contraste. D’un côté il y a mon instinct de satiriste qui est aussi un critique qui parle de choses qu’il n’aime pas, (il faut reconnaître que si on veut être écrivain à ce stade de l’humanité, c’est difficile d’être optimiste). Alors contre tout cela, il y a le thème de l’amour présent dans mes deux derniers livres qui fait un contrepoids. Au cours des dernières années je me suis rendu compte de choses qui comptaient vraiment dans la vie, j'ai pu les apprécier et les distinguer de ce qui ne compte pas".

Le plateau de ce "Radio Libre" exceptionnel est composé de Jorge Semprun, Tirthencar Chanda, Guy Scarpetta et Pierre Pachet qui viennent dialoguer avec l'écrivain ainsi que de Jack Lang (ex- ministre de la Culture), Abdelwahab Meddeb et de l'éditeur Ivan Nabokov.

  • Par Christine Goémé
  • Réalisation : Marie-Ange Garrandeau
  • Radio libre - Salman Rushdie (1ère diffusion : 02/10/1999)
  • Edition web : Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe

Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production
Mathias Le Gargasson
Production déléguée
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Anne de Biran
Anne de Biran