Pauline Viardot dans le rôle de Léonor, dans "La favorite", Théâtre de l'Opéra, Date d'édition :  1862-1863
Pauline Viardot dans le rôle de Léonor, dans "La favorite", Théâtre de l'Opéra, Date d'édition : 1862-1863
Pauline Viardot dans le rôle de Léonor, dans "La favorite", Théâtre de l'Opéra, Date d'édition :  1862-1863 - Domaine Public, Gallica, BNF
Pauline Viardot dans le rôle de Léonor, dans "La favorite", Théâtre de l'Opéra, Date d'édition : 1862-1863 - Domaine Public, Gallica, BNF
Pauline Viardot dans le rôle de Léonor, dans "La favorite", Théâtre de l'Opéra, Date d'édition : 1862-1863 - Domaine Public, Gallica, BNF
Publicité
Résumé

Si les noms de Clara Schumann, Alma Mahler et Fanny Mendelssohn nous sont connus, c'est surtout en tant que femme ou sœur de .... et ceux de Louise Farrenc, Hélène de Montgeroult ou Pauline Viardot rayonnent encore de façon confidentielle, c'est tout le propos de cette émission.

avec :

Florence Badol-Bertrand, Marianne Crebassa (mezzo-soprano).

En savoir plus

On ne saurait mieux le dire que l'historienne Mélanie Traversier, directrice, avec Alban Ramaut, de l'édition de l'ouvrage intitulé La musique a-t-elle un genre ? :

"Toutes les femmes artistes qu’elles soient musiciennes, autrices, peintres, cinéastes, ont subi les mêmes processus d’invisibilisation - ou en tout cas de disqualification. Si leur stade suprême est l’oubli total, ils passent aussi par des discours qui minorent le rôle des femmes dans l’histoire des arts, les plaçant par exemple sous une tutelle masculine, réduisant ces artistes à n’être que ‘la sœur de’, ‘la fille de…’, ‘l’épouse de…’, ‘la muse de’, ‘la maîtresse de…’ comme on l’a vu avec Germaine Tailleferre, grande compositrice mais souvent qualifiée de ‘mascotte du Groupe des Six’.

Publicité

Si les noms de Clara Schumann, Alma Mahler et Fanny Mendelssohn nous sont connus, c'est surtout en tant que femme ou sœur de .... Et ceux de Louise Farrenc, Hélène de Montgeroult ou Pauline Viardot rayonnent encore de façon confidentielle. C'était tout le propos de cette émission diffusée diffusé le 17 juillet 2015 en direct et en public depuis Montpellier à l'occasion des trente ans du Festival Radio France.

L'existence et les œuvres de femmes compositrices du XIXe siècle étaient salués dans un numéro de "Continent musiques d'été" au cours duquel Anna Sigalevitch s'entretenait avec la musicologue Florence Badol-Bertrand et la mezzo-soprano Marianne Crebassa.

"Reconnaissance et statut des femmes compositrices au XIXe siècle", 

  • Par Anna Sigalevitch 
  • Réalisation : Charles Le Gargasson
  • Extrait : Continent musiques d'été - Reconnaissance et statut des femmes compositrices au XIXe siècle (1ère diffusion : 17/07/2015)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée