Le cinéaste René Clair en 1956 à Athènes.
Le cinéaste René Clair en 1956 à Athènes.  ©AFP - Afp
Le cinéaste René Clair en 1956 à Athènes. ©AFP - Afp
Le cinéaste René Clair en 1956 à Athènes. ©AFP - Afp
Publicité

Le cinéaste René Clair se confie dans une série d'entretiens donnée en 1951. Dans cet épisode, qui regroupe deux interviews, le cinéaste décrit son approche artistique sur ses films. Des lectures de Gérard Philipe illustrent les entretiens.

Avec

En 1951, René Clair donnait une série de douze entretiens sur la Chaîne Nationale, les huitième et onzième volets sont diffusés cette nuit. Dans le premier Georges Charensol et Roger Regent évoquaient avec lui les années 1935, le film Le Dernier milliardaire et sa carrière en Angleterre.

Puis le cinéaste sautait une dizaine d'années pour se remémorer les années après 1945, le retour en France et les films Le Silence est d'or avec Maurice Chevalier, sur le thème du "vieil amoureux", et La Beauté du diable.  Les entretiens avec René Clair étaient illustrés de lectures par Gérard Philipe et d'extraits de films.

Publicité

Sur La Beauté du diable avec Gérard Philipe et Michel Simon, tourné en Italie : 

Le cinéma ne se fait pas en rêve, je ne peux m’abstraire de ce qui m’entoure. Les bons films sont pour moi en accord avec les pays dans lesquels ils sont faits. L’ambiance de travail a, pour moi, une grande importance. J’étais tenté par un thème universel, comme celui de Faust. Je désirais faire oublier les brumes du Nord dont il s’entoure et donner un Faust méditerranéen.

  • Par Georges Charensol et Roger Régent
  • Réalisation : Jean-Wilfrid Garrett
  • Rencontre avec René Clair : Parties 8 et 11 (1ère diffusion : 07/12/1951 Chaîne Nationale)
  • Indexation web : Sandrine England pour la Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Mathilde Wagman
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Hassane M'Béchour
Collaboration