Le philosophe français Roland Barthes (1915-1980) à Paris en 1979.  ©Getty - Sophie Bassouls/Sygma via Getty Images
Le philosophe français Roland Barthes (1915-1980) à Paris en 1979. ©Getty - Sophie Bassouls/Sygma via Getty Images
Le philosophe français Roland Barthes (1915-1980) à Paris en 1979. ©Getty - Sophie Bassouls/Sygma via Getty Images
Publicité
Résumé

Énonciation, intersubjectivité, intertextualité et analyse psychanalytique et linguistique de la lecture... tels étaient les thèmes de ce cinquième entretien (sur cinq) avec Roland Barthes mené par Georges Charbonnier. Une archive datée du 24 octobre 1967.

avec :

Roland Barthes (Ecrivain et critique littéraire français).

En savoir plus

Dans cet entretien avec Roland Barthes, tiré d'enregistrements de 1967, Georges Charbonnier rappelle aux auditeurs que le philosophe est sur le point de publier une ‘’théorie de l’écriture’’. Il lui demande s’il est pensable de bâtir également une ‘’théorie du lecteur’’. Celui-ci lui répond que cette théorie ne pourra pas être élaborée à partir de réflexions sociologiques, il approfondissait son analyse ainsi :

Une théorie de la lecture ne pourra pas être édifiée à partir de réflexions sociologiques, en se demandant 'qu’est-ce qui se passe dans la tête du lecteur ou de cent lecteurs ou de mille lecteurs quand ils lisent un texte ?' Ce n'est pas par une sociologie de la lecture qu'on arrivera à savoir ce que c'est que la lecture, au niveau du texte. On y arrivera je crois à la fois par une linguistique et une psychologie renouvelées, peut-être même une psychanalyse,[…] on  pourra alors édifier une théorie générale de la lecture.

Publicité

Sur l’auteur-lecteur : 

Quand un auteur se met en acte d’énonciation, quand il écrit, il est déjà et en même temps non seulement le lecteur de ce qu’il écrit, mais le lecteur d’une infinité d’écritures qui l’ont précédé et qui l’entourent […] . 

Sur le concept d'intertextualité : 

Au lieu de parler d’intersubjectivité comme on le faisait jusqu’à présent à propos des rapport du texte et de l’auteur, il vaudrait mieux parler d’intertextualité. Ce sont les textes qui dialoguent entre eux et la lecture et l’écriture qui forment une sorte de tissu dialectique continu.  [...] Si on arrive à développer ainsi la notion d’auteur dans une théorie assez fine, je pense que le problème du lecteur sera résolu. Parce que le lecteur ne fait rien d’autre que d’être au fond le scripteur virtuel de toutes les écritures qui sont dans le texte.

  • Production : Georges Charbonnier 
  • Entretiens avec Roland Barthes : 5ème partie (1ère diffusion : 24/10/1967)
  • Indexation web : Catherine de la Clergerie, Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée