Sarah Chiche, écrivain et psychanalyste et Catherine Millot, psychanalyste.
Sarah Chiche, écrivain et psychanalyste et Catherine Millot, psychanalyste.
Sarah Chiche, écrivain et psychanalyste et Catherine Millot, psychanalyste. ©Radio France - Albane Penaranda
Sarah Chiche, écrivain et psychanalyste et Catherine Millot, psychanalyste. ©Radio France - Albane Penaranda
Sarah Chiche, écrivain et psychanalyste et Catherine Millot, psychanalyste. ©Radio France - Albane Penaranda
Publicité
Résumé

Cette nuit, réflexion et exploration autour des femmes et de la psychanalyse avec Sarah Chiche et Catherine Millot toutes deux psychanalystes. Dans ce premier entretien, retour sur les contributions et les rôles des pionnières de cette discipline. Entretien 1/3 par Albane Penaranda.

avec :

Catherine Millot (écrivain et psychanalyste), Sarah Chiche (Ecrivain, psychologue clinicienne et psychananlyste).

En savoir plus

Si à l'origine du monde il y a Courbet, à l'origine de la psychanalyse il y a Freud, certes, mais aussi des femmes. Des femmes "hystériques" pour commencer, objets d'études et d'expérimentations, patientes frappées d'un mal dont le nom, qui ne fait plus partie du vocabulaire des diagnostics, renvoyait justement à l'origine du monde. 

Au premier rang d'entre elles, Bertha Pappenheim, connue sous le pseudonyme d'Anna O, dont on sait que le cas a été considéré comme le moment, ou le mythe, fondateur de la psychanalyse. Mais surtout, à l'origine de la psychanalyse, des femmes qui en ses premiers temps en ont été des théoriciennes et des praticiennes, des innovatrices et des propagatrices. 

Publicité

Cette nuit, en compagnie de Catherine Millot et Sarah Chiche, nous explorons les rôles qu’ont joués les femmes depuis les balbutiements de la psychanalyse à nos jours. La particularité de leurs apports tant du coté de l’analysée que de l’analysante. Pour Catherine Millot, les femmes "se coulent mieux dans le dispositif et le travail analytique que les hommes". Idée approuvée par Sarah Chiche qui ajoute : 

La traversée analytique suppose quelque chose d’une dépossession, d’une remise de soi, d’un consentement à un certain dépouillement qui est peut-être plus accessible aux femmes.

  • Par Albane Penaranda 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour 
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation Sonore de Radio France
  • Nuit - Les Femmes et la Psychanalyse 1/2 - Entretien 1/3 avec Sarah Chiche et Catherine Millot (1ère diffusion : 21/04/2019)
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée