Serge Reggiani en concert le 28 février 1968. ©Getty - Jack Burlot/Apis/Sygma/Sygma via Getty Images
Serge Reggiani en concert le 28 février 1968. ©Getty - Jack Burlot/Apis/Sygma/Sygma via Getty Images
Serge Reggiani en concert le 28 février 1968. ©Getty - Jack Burlot/Apis/Sygma/Sygma via Getty Images
Publicité
Résumé

En 1971, l'émission "Profils" proposait trois numéros avec Serge Reggiani. Dans le premier volet il évoque ses débuts dans la chanson, une carrière commencée avec le disque "Serge Reggiani chante Boris Vian" produit par Jacques Canetti en 1964.

avec :

Serge Reggiani (Chanteur, comédien, écrivain).

En savoir plus

En 1971, Émile Noël consacre trois numéros de son émission Profils au comédien et chanteur Serge Reggiani. Après une carrière déjà longue au théâtre et au cinéma, Reggiani est alors un comédien reconnu. On ne peut pas le qualifier de débutant complet dans la chanson même s'il n'a débuté dans cet art que quelques années plus tôt, en 1964. C'est d'ailleurs grâce à Barbara qu'il se lance véritablement dans la chanson, "je dois beaucoup à deux personnes, Barbara et Annie Noël".

J'aime faire un disque en studio entre copains

Après un premier disque Serge Reggiani chante Boris Vian, son deuxième album chez Jacques Canetti rencontre un grand succès. On peut y entendre, entre autres, des chansons composées par Georges Moustaki et Boris Vian  : Les Loups sont entrés dans Paris, Ma solitude, Ma liberté, Le Déserteur, etc.

Publicité

Il explique sa manière d'envisager la poursuite de sa carrière de chanteur : "Cette année je vais passer mon temps à me récupérer. J'ai décidé de trouver une voix plus vraie en ce qui me concerne, pas forcément en ce qui concerne le public. En tout cas une voix dans laquelle je me sentirai plus à l'aise".

Il distingue sa façon d'aborder le studio et la scène : "j'aime faire un disque en studio entre copains, la technique m'intéresse. Je ne suis pas un exhibitionniste, je n'ai nullement besoin de la scène, si j'en ai besoin, c'est uniquement pour savoir si le dialogue, le contact, que j'essaie d'avoir avec le public se crée".

Idéalement il faudrait pouvoir chanter les douze chansons du nouveau disque pendant six mois, avant de les enregistrer. Je suis en train d'essayer de trouver un système qui fasse que les disques, en tout cas les miens, soient faits autrement.

  • Par Emile Noël
  • Réalisation : Bernard Saxel
  • Profils - Serge Reggiani 1/3 (1ère diffusion : 08/03/1971)
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Antoine Dhulster
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Anne de Biran
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée