Musée Sherlock Homes, 221, Baker street Londres. - Via Wikimedia
Musée Sherlock Homes, 221, Baker street Londres. - Via Wikimedia
Musée Sherlock Homes, 221, Baker street Londres. - Via Wikimedia
Publicité
Résumé

L'émission "L'échappée belle" proposait en 1988 un reportage intitulé "Sherlock is alive and well living in London". A Londres, dans le temple de la sherlockmania, Dominique Guihot avait rencontré des passionnés, célébrants fidèles du locataire du 221, Baker street.

En savoir plus

Cette année-là, en 1988, Sherlock Holmes, le détective le plus célèbre de la planète, vient d'avoir 100 ans. Mais il n'a sans doute jamais été aussi jeune. Les cérémonies du centenaire à Tokyo, New York, Lausanne et Londres, l'année précedente (1987), ont amené à lui toujours plus de nouveaux adeptes. 

A Londres, dans le temple de la sherlockmania, Dominique Guihot avait rencontré des passionnés, célébrants fidèles du locataire du 221, Baker street, parmi eux : Stanley Mc Kenzie ancien président de l'association Sherlock Holmes. Le reportage nous emmenait dans le Sherlock Holmes Pub, près de Charing Cross, où les "accros" venaient se recueillir en fumant une bonne pipe d'Arcadia mixture, le tabac préféré de Sherlock. Il proposait un entretien avec Niki Capone, secrétaire particulière de Sherlock Holmes, employée de la banque qui se situe au 221, Baker street et avec Jacques Baudou, de la société Sherlock Holmes de France. Deux inspecteurs de Scotland Yard racontaient également comment ils avaient célébré le centenaire de celui qu'ils considéraient comme un modèle...

Publicité
  • Production : Dominique Guihot 
  • Extrait : L'échappée belle - "Sherlock is alive and well living in London"
  • 1ère diffusion : 13/05/1988
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée