Portrait de Simone de Beauvoir (1908 - 1986), elle porte une broche dessinée par Alexandre Calder.
Portrait de Simone de Beauvoir (1908 - 1986), elle porte une broche dessinée par Alexandre Calder.
 Portrait de Simone de Beauvoir (1908 - 1986), elle porte une broche dessinée par Alexandre Calder.  ©Getty - Photo by Hulton Archive/Getty Images
Portrait de Simone de Beauvoir (1908 - 1986), elle porte une broche dessinée par Alexandre Calder. ©Getty - Photo by Hulton Archive/Getty Images
Portrait de Simone de Beauvoir (1908 - 1986), elle porte une broche dessinée par Alexandre Calder. ©Getty - Photo by Hulton Archive/Getty Images
Publicité
Résumé

En 1949 Simone de Beauvoir publiait "Le deuxième sexe" chez Gallimard. La parution de cet essai philosophique, immense succès en librairie et qui demeure un livre culte du féminisme, avait provoqué des critiques violentes de la part d’écrivains et journalistes.

avec :

Simone de Beauvoir (philosophe et écrivaine (1908-1986)).

En savoir plus

Au micro de Claudine Chonez, Simone de Beauvoir s’expliquait sur ce qui avait motivé l’écriture de son essai Le deuxième sexe : parler des femmes, sans revendications ni ressentiment et démentir tout ce "fatras d’opinions répandues sur elles". Elle revendiquait un point de vue philosophique et existentialiste et réagissait aux critiques qui lui avaient été adressées :

Je n’ai pas du tout essayé de faire quelque chose de nouveau, d’extraordinaire ou d’étonnant, mais quelque chose de vrai.

Publicité

A propos de la polémique autour de ses chapitres sur la sexualité, elle précisait  : "Il n’y en a qu’un petit nombre consacré à la sexualité." 

Ce n’est pas de ma faute si, en France en particulier, dès qu’on parle de femmes, on pense immédiatement au sexe !

On a trouvé très comique la juxtaposition d’un vocabulaire scientifique, technique et cru avec un vocabulaire philosophique. Ça prouve à mon avis une double chose : d’abord qu'on ne considère pas en France qu'il soit possible de parler des questions sexuelles comme d’une chose sérieuse (...) et d’autre part, qu’on n’admet pas que la philosophie soit quelque chose de vivant. Or, au contraire, pour moi, on doit parler de la sexualité comme on parlerait de n’importe quelle autre réalité humaine et la philosophie est faite justement pour parler des choses les plus humaines, les plus courantes…

Elle ajoutait que l’on s’était trompé en considérant qu’elle était opposée à la maternité et à l’amour. Simone de Beauvoir revendiquait également l’indépendance pour les femmes : "Il faut que les femmes travaillent !"

Dans un second temps les écrivaines, Colette Audry et Janine Bouissounouse commentaient certains chapitres de l'essai, cet "admirable ouvrage, si important qu’aucun ne peut lui être comparé."

  • Par Claudine Chonez 
  • Avec Simone de Beauvoir, Colette Audry et Janine Bouissounouse
  • Actualité du livre - Le deuxième sexe, de Simone de Beauvoir (1ère diffusion : 04/11/1949 Chaîne Nationale)
  • Indexation web : Véronique Vecten, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Albane Penaranda
Production déléguée
Mathilde Wagman
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Hassane M'Béchour
Collaboration