La maison d'enfance d'Hans Christian Andersen à Odense au Danemark
La maison d'enfance d'Hans Christian Andersen à Odense au Danemark - Marco Kahlund, C.C. / via wikimédia
La maison d'enfance d'Hans Christian Andersen à Odense au Danemark - Marco Kahlund, C.C. / via wikimédia
La maison d'enfance d'Hans Christian Andersen à Odense au Danemark - Marco Kahlund, C.C. / via wikimédia
Publicité

La collection "Un homme une ville" proposait en 1981, un documentaire en trois parties intitulé : "Hans Christian Andersen à Odense", 1/3 (1ère diffusion : 27/02/1981).

En 1981, Pierre Descargues consacrait un documentaire en trois parties à l'écrivain danois Hans Christian Andersen.  Dans la collection "Un homme une ville" il s'agissait d'aborder l'auteur de La Petite Sirène par le biais de sa ville natale, Odense. 

Le conservateur de la maison d'Andersen à Odense, Niels Oxenvad, et Claude Gaignebet, folkloriste, faisaient visiter celle-ci aux auditeurs. La maison natale d'Andersen est en effet devenue un musée en 1930. Ils évoquaient les origines modestes du conteur, ses débuts difficiles comme danseur à Copenhague. Il était question de l'influence sur son oeuvre de son voyage en Italie et de l'écriture de ses contes destinés aux enfants et aux adultes.

Publicité

Le documentaire était illustré de nombreuses lectures d'extraits des œuvres d'Andersen, lus par André Dussolier, Catherine Laborde et la petite Emmanuelle, 8 ans. 

Ecouter la 2ère partie de cette série, la 3ème.

  • Production : Pierre Descargues
  • Réalisation : Evelyne Milhaud
  • Un homme une ville - Hans Christian Andersen à Odense 1/3
  • 1ère diffusion : 27/02/1981
  • Indexation web : Sandrine England, documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée