Jean FERRAT dans sa propriété Ardèchoise en 1988
Jean FERRAT dans sa propriété Ardèchoise en 1988 ©Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE LIBERE
Jean FERRAT dans sa propriété Ardèchoise en 1988 ©Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE LIBERE
Jean FERRAT dans sa propriété Ardèchoise en 1988 ©Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE LIBERE
Publicité

Dans les dernières heures de 1997, France Culture proposait "Une veillée avec Jean Ferrat", chez lui, en Ardèche. Rarement on aura entendu Jean Ferrat se raconter comme il le faisait alors au micro de David Jisse pendant près de deux heures.

Avec

Elle est assise dans un café, elle fume une cigarette. Elle dit : "Je crois qu'on est toujours responsable de ce que l'on fait… et libre." Elle dit aussi : " Il n'y a qu'à s'intéresser aux choses et les trouver belles… un visage c'est un visage… les hommes sont des hommes, et la vie c'est la vie." En 62, Anna Karina regarde l'œil de la caméra de Jean-Luc Godard. Un air d'accordéon. Un beau jeune homme se tient debout devant le juke-box. Il ressemble à Gregory Peck et s'appelle Jean Ferrat. Il va s'asseoir et s'écoute chanter Ma môme… Ces images de Vivre sa Vie, nous les avons tous dans un coin de notre mémoire… Comme nous avons : Deux enfants au soleil, C'est beau la vie, Nuit et Brouillard, La montagne, Potemkine, Ma France… ses adaptations  d'Aragon, et encore bien d'autres chansons_._

Qu'avait donc Ferrat qui s'imposait à tous ? Même à ceux qui auraient préféré ne pas l'entendre ? Une voix évidemment… un immense talent de compositeur et d'auteur bien sûr… quelque chose qui ressemble à la sincérité, à l'intégrité… une manière, peut-être, d'être responsable de ce qu'il chantait… et libre.

Publicité

Dans les dernières heures de 1997, France Culture proposait Une veillée avec Jean Ferrat, chez lui, en Ardèche. Son enfance, sa famille, ses débuts, sa carrière, ses chansons, Aragon, ses engagements politiques et artistiques… Rarement on aura entendu Jean Ferrat se raconter comme il le faisait alors au micro de David Jisse pendant près de deux heures.  

Jean Ferrat, à Paris, en octobre 1994
Jean Ferrat, à Paris, en octobre 1994
© Maxppp - D Fouray
  • Par David Jisse
  • Réalisation : François Viet
  • Une veillée chez Jean Ferrat - Avec Jean Ferrat et Véronique Estel
  • 1ère diffusion : 31/12/1997

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Christine Goémé
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation