Sumographie - éditions Soleil, collection Noctambule.
Sumographie - éditions Soleil, collection Noctambule.
Sumographie - éditions Soleil, collection Noctambule. - David Prudhomme - textes de Sonia Déchamps
Sumographie - éditions Soleil, collection Noctambule. - David Prudhomme - textes de Sonia Déchamps
Sumographie - éditions Soleil, collection Noctambule. - David Prudhomme - textes de Sonia Déchamps
Publicité
Résumé

David Prudhomme vous parle de ses livres "Sumographie" et "L'Oisiveraie", tandis que Catherine Mathieu décrypte l'accord du Brexit voté par le Parlement britannique. Guillaume Erner évoque le MEGXIT...

avec :

Catherine Mathieu (économiste à l’OFCE, spécialiste du Royaume-Uni), David Prudhomme (auteur de BD).

En savoir plus

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec le dessinateur, illustrateur de bande dessinée, David Prudhomme, pour la publication d'un beau livre de dessins consacrés au sumo, nés lors d'un voyage au Japon, Sumographie, aux éditions Soleil - dessins accompagnés de textes de Sonia Déchamps. Il fait paraître parallèlement, L'Oisiveraie, aux éditions L'Association.

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

26 min

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

Au début du Brexit était l'idée de "reprendre le contrôle", avec une certaine dose de protectionnisme. Aujourd'hui, les Brexiters parlent plus volontiers de dérégulation, de libre-échange total, d'ouverture des frontières... sauf sur l'immigration.

Julie Gacon s'entretient avec Catherine Mathieu, économiste à l’OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Economiques), spécialiste du Royaume-Uni et des questions européennes.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

17 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Il y a pire encore que le Brexit !

Mais oui, le MEGXIT, c’est la nouvelle selon laquelle le prince Harry, et son épouse, Meghan Markle, ont décidé de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique, mercredi dernier. C’est cela que l’on appelle le MEGXIT. 

Un tremblement de terre en Angleterre : les journaux s’affolent, la famille royale se divise, the Queen a donné quelques jours à la famille royale pour se mettre d’accord sur une solution. Car voilà Harry et Meghan qui font des projets semblables à ce que pourrait faire n’importe quel jeune couple, voyager, peut-être essayer de trouver un boulot en Amérique du Nord et puis, qui sait, le samedi après-midi chez Carrefour — enfin plutôt chez Walmart s’ils vont en Amérique du Nord — et le dimanche on tondra la pelouse. En somme, une vie normale pour celui qui aujourd’hui est prince, une vie sartrienne, « Tout un homme, fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n'importe qui », vous savez quand on rangé l’impossible salut au rayon des accessoires... 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

2 min

@PetitsMatinsFC