L'Amant, d'après le roman de Marguerite Duras - traduction et adaptation de Corinne Quentin. - Kan Takahama - Editions Rue de Sèvres
L'Amant, d'après le roman de Marguerite Duras - traduction et adaptation de Corinne Quentin. - Kan Takahama - Editions Rue de Sèvres
L'Amant, d'après le roman de Marguerite Duras - traduction et adaptation de Corinne Quentin. - Kan Takahama - Editions Rue de Sèvres
Publicité
Résumé

Kan Takahama vous parle de son adaptation de L’Amant d’après le roman de Marguerite Duras, et Jonathan Piron des élections législatives en Iran. Les chroniques s'intéressent au Salon de l'agriculture et à la l'invention de Larry Tesler.

avec :

Jonathan Piron (historien, conseiller au sein d’Etopia, centre de recherche basé à Bruxelles.), Kan Takahama (mangaka japonaise), Corinne Quentin (Directrice de l'agence littéraire le Bureau des Copyrights Français (BCF) à Tokyo, traductrice).

En savoir plus

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec l’auteure illustratrice japonaise de bande dessinée, inoubliable mangaka de La lanterne de Nyx (éditions Glénat), Kan Takahama, pour son adaptation de L’Amant d’après le roman de Marguerite Duras, publié aux éditions Rue de Sèvres, et la traductrice du roman graphique et son interprète, Corinne Quentin.

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

26 min

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Le Salon de l’agriculture ouvre ses portes ce weekend avec ce mot d’ordre : « l’agriculture vous tend les bras ».

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

En savoir plus : De la terre à la table
5 min

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

9 500 candidats aux législatives qui se tiennent ce vendredi ont été recalés par le Conseil des gardiens de la Constitution. La plupart étaient du camp "réformateur", et appellent aujourd'hui au boycott du scrutin. 

Julie Gacon s'entretient avec Jonathan Piron, historien, conseiller au sein d’Etopia, centre de recherche basé à Bruxelles.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

11 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Une mort saluée un peu partout sur les réseaux sociaux hier…

Celle de Larry Tesler, disparu à l’âge de 74 ans, un illustre inconnu qui vous accompagne tous les jours — allez ne niez pas — car c’est à lui que vous devez l’invention du copier-coller, « pomme c, pomme v » si vous avez un mac, « ctrl c, ctrl v » sinon… Un homme à qui tous les étudiants du monde devraient rendre hommage, mais pas que les étudiants puisque le copier-coller est devenu une tentation terrible, une fois que l’on a découvert que tout est dit et que l’on vient trop tard, depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes qui pensent. 

Comment résister ? Le copier-coller est un diable qui court sur le clavier de l’ordinateur pour le billettiste qui doit chaque jour vous proposer son humeur.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

2 min

@PetitsMatinsFC