BD : Patrick Chambon - Éloge de la paresse - Realpolitik en Centrafrique - Montres et rationalité capitaliste

De la Vierge à Vénus - Editions Les Impressions nouvelles.
De la Vierge à Vénus - Editions Les Impressions nouvelles. - Patrick Chambon
De la Vierge à Vénus - Editions Les Impressions nouvelles. - Patrick Chambon
De la Vierge à Vénus - Editions Les Impressions nouvelles. - Patrick Chambon
Publicité

Patrick Chambon vous parle de son livre graphique "De la Vierge à Vénus, Regards sur la femme peinte", et Thierry Vircoulon de la gouvernance catastrophique de la Centrafrique. Les chroniques s'intéressent à la paresse et aux montres.

Avec

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec l'auteur de bande dessinée, peintre et dessinateur, Patrick Chambon, à l'occasion de la parution de son livre graphique, De la Vierge à Vénus, Regards sur la femme peinte, accompagné de textes de l'historien de l'art, Jean-Marie Pontevia, aux Editions Les Impressions nouvelles. A la fois, livre d'art, album de bande dessinée, c'est un voyage en noir et blanc autour du corps féminin, qui nous emmène dans une traversée de cinq siècles de l'histoire de la peinture, de la Renaissance à l'Art moderne.

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

Le Réveil culturel
27 min

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

C’est la fin de la semaine, certains d’entre nous éprouvent une saine fatigue. Mais lorsqu’elle s’incruste et devient chronique, la fatigue tourne au symptôme et nous affecte en profondeur.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

En savoir plus : Éloge de la paresse
Le Journal des idées
5 min

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

Julie Gacon s'entretient avec le chercheur Thierry Vircoulon qui, dans une tribune publiée hier dans le journal Le Monde,  explique que l'ONU, l'Union africaine, l'UE... se désintéressent de la gouvernance catastrophique d'un pays qu'ils financent pourtant en grande partie, depuis les accords de paix de février dernier.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

Les Enjeux internationaux
10 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

J’ai rencontré l’une des civilisations les plus primitives de la planète… Absolument, et cette civilisation c’est la nôtre, celle qui adore fétiches et verroteries, vous savez ce type de tribu dont on se moque parce qu’ils sont prêts à donner l’équivalent du labeur d’une vie pour un bout de verre coloré, ou un drôle de coquillage… 

Et pour avoir des nouvelles de cette civilisation, le mieux à faire est de lire le supplément montres d’un journal, les suppléments horlogeries m’ont toujours fait rêver, précisément parce que les montres ne m’intéressent pas du tout, et je suis  à chaque fois ébahi de voir les sommes que peuvent atteindre ces objets. D’ordinaire, ces sommes dingues sont justifiées par je ne sais quelle complication mécanique, miniaturisation, ou bien alors, mais c’est plus vulgaire, l’ajout de matières précieuses, or, diamant, platine, que sais-je encore. 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

L'Humeur du matin par Guillaume Erner
2 min

@PetitsMatinsFC

L'équipe