Détail d'une planche de Contes ordinaires d'une société résignée
Détail d'une planche de Contes ordinaires d'une société résignée
Détail d'une planche de Contes ordinaires d'une société résignée - Ersin Karabulut / Fluide Glacial
Détail d'une planche de Contes ordinaires d'une société résignée - Ersin Karabulut / Fluide Glacial
Détail d'une planche de Contes ordinaires d'une société résignée - Ersin Karabulut / Fluide Glacial
Publicité
Résumé

Ce vendredi, Ersin Karabulut vous parle de sa BD "Contes ordinaires d’une société résignée", et François Nicoullaud de la relation France-Iran-Etats-unis. Les chroniques abordent la honte et les prêts sur 35 ans.

avec :

Ersin Karabulut (Dessinateur), François Nicoullaud (diplomate, analyste politique, ancien ambassadeur de France à Budapest (1993-1997) puis à Téhéran de 2001 à 2005).

En savoir plus

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel : Tewfik Hakem s'entretient avec Ersin Karabulut, auteur de BD, pour Contes ordinaires d’une société résignée aux éditions Fluide Glacial.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le Journal des Idées par Jacques Munier : Éthique et esthétique de la honte. « Avoir honte, c’est réaliser que les autres existent. » Boris Cyrulnik 

« La honte d’être un homme, y a-t-il une meilleure raison d’écrire ? » disait Gilles Deleuze. La Quinzaine littéraire consacre un dossier à ce sentiment parfois mordant, souvent diffus ou envahissant, comme chez Kafka. À lire les différentes contributions, il faut bien en convenir : la honte est un solide motif d’inspiration littéraire et philosophique.

À lire : Ne pas s'enfermer dans le sentiment de honte

En savoir plus : Portraits de la honte en littérature

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet : La démarche devait marquer un rapprochement franco-iranien et préparer une visite historique d’Emmanuel Macron, première d’un chef d’Etat occidental depuis 1979. Finalement le passage de Jean-Yves Le Drian lundi en Iran a surtout servi à mesurer les distances. Iran – Etats-Unis : la France est-elle piégée ? Xavier Martinet s'entretient avec François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France à Téhéran.

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Prêts à 35 ans, le retour. 35 ans c’est un bon coût pour tout le monde, sauf pour les futurs propriétaires. Une vraie bonne nouvelle vous allez bientôt pouvoir être endettés de 7 à 77 ans, comme le disait l’autre. Une pierre de plus dans le grand concert qui a pour thème : c’est le moment d’acheter. C’est d’ailleurs toujours le moment d’acheter parce que quand c’est bas, et bien il faut acheter, et puis quand c'est haut ça pourrait empirer. Alors en ce moment c’est haut, et même très haut, et dans les zones denses comme on dit, et bien c'est cher, très cher. D'où cette merveilleuse idée de rallonger la durée des prêts, désormais 35 ans de dette possible, 7 quinquennats de remboursement, lesquels se conjuguent avec des taux bas. 

@PetitsMatinsFC