Niels Hansen Jacobsen Masque de l’Automne Grès émaillé Vejen Art Museum, Danemark. - © Pernille Klemp
Niels Hansen Jacobsen Masque de l’Automne Grès émaillé Vejen Art Museum, Danemark. - © Pernille Klemp
Niels Hansen Jacobsen Masque de l’Automne Grès émaillé Vejen Art Museum, Danemark. - © Pernille Klemp
Publicité
Résumé

Amélie Simier et Jérôme Godeau vous parlent de l'exposition consacrée à Niels Hansen Jacobsen, et Ingrid Therwath des affrontements à Delhi. Les chroniques s'intéressent au rôle central joué par la femme dans l’évolution et au pessimisme français.

avec :

Jérôme Godeau (Commissaire scientifique de l'exposition Niels Hansen Jacobsen), Ingrid Therwath, Amélie Simier (Directrice des musées Bourdelle et Zadkine).

En savoir plus

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec Amélie Simier et Jérôme Godeau, commissaires de l’exposition Les contes étranges de Niels Hansen Jacobsen, Un Danois à Paris (1892-1902), au Musée Bourdelle, à Paris, jusqu'au 31 mai 2020. Une première exposition de l'artiste qui nous invite dans l’univers onirique de ce sculpteur, céramiste (1861-1941) - exact contemporain d'Antoine Bourdelle - qui vint s'installer à Paris, et  fit rapidement de son atelier le rendez-vous des symbolistes danois et francophiles.

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Les découvertes récentes sur l’origine de l’espèce humaine révèlent le rôle central joué par la femme dans l’évolution.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

5 min

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

Alors que Donald Trump est reçu par le Premier ministre nationaliste indien Narendra Modi pour une visite de 48 heures, de violents affrontements ont eu lieu hier dans la capitale, visant des opposants à la loi sur la citoyenneté.

Julie Gacon s'entretient avec Ingrid Therwath, docteure en sciences politiques et journaliste à Courrier international.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

En savoir plus : Delhi brûle-t-il ?
11 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Quel rapport entre le Rwanda et la France ? Eh bien aucun, mais j’ai trouvé dans le Financial Times, deux statistiques sur chacun de ces pays… 

Première statistique, elle a trait à l’optimisme en Afrique. Comment les africains voient il leur avenir ? 90 % des Rwandais pensent que leur vie va s’améliorer, moins de 5 % des rwandais pensent que leur futur leur promet le pire… Et c’est le cas d’un grand nombre de pays d’Afrique, le Rwanda, mais aussi le Nigeria, l’Ethiopie, le Kenya ou bien encore l’Afrique du sud. Plus de 75 % des personnes interrogées dans chacun de ces pays croient au futur, une forme d’optimisme qui contraste évidemment avec le pessimisme le plus épais qui prévaut en France. Pour vous donner un ordre d’idée — même si le pessimisme français n’est pas mesuré dans ce sondage — tandis qu’au Nigeria 85 % de la population est optimiste pour le futur, en France seuls 12 % de nos compatriotes pensent que la vie des générations futures va s’améliorer, et encore lorsque l’on y songe on se demande qui sont ces 12 %... 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

2 min

@PetitsMatinsFC