Tatouages - "Un oeil sur le dos", exposition 2019.
Tatouages - "Un oeil sur le dos", exposition 2019. - © Arnaud Théval
Tatouages - "Un oeil sur le dos", exposition 2019. - © Arnaud Théval
Tatouages - "Un oeil sur le dos", exposition 2019. - © Arnaud Théval
Publicité

Arnaud Théval vous parle de son exposition sur les prisons, et Alain Musset des politiques de lutte contre la violence qui ravage le Mexique. Guillaume Erner évoque les réactions à la grève à Radio France.

Avec

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec l'artiste photographe Arnaud Théval qui expose à La friche la Belle de Mai, à Marseille, Un oeil sur le dos, dans le cadre de l'événement PRISON MIROIR, jusqu'au 23 février 2020.

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

26 min

Les Enjeux Internationaux par Antoine Dhulster :

L'arrivée au pouvoir d'Andrés-Manuel Lopez Obrador devait marquer un bouleversement, la "quatrième transformation" de l'histoire du Mexique. Mais un an après le compte n'y est pas pour les ONG qui demandent plus d'ambition dans les politiques de lutte contre la violence qui ravage le pays.

Antoine Dhulster s'entretient avec Alain Musset, directeur d'études à l'Ecole des Hautes études en sciences sociales, Géographe, directeur d’études à l’EHESS, membre du centre de Recherches Historiques, GGH-Terres.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

16 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Que dire des grèves à Radio France ? Pas grand-chose, je veux dire pas grand-chose en ce qui me concerne, puisqu’il est toujours difficile de parler de soi, ou en tout cas des sujets qui vous concernent au premier chef. Impossible de commenter la phrase « En raison d’un appel à la grève émanant de l’ensemble des organisations syndicales portant sur le plan d’économie proposé par la direction, etc... ». Je ne voudrais pas non plus commenter la programmation musicale de grève, d’aucuns ont même entendu du Heuss l’Enfoiré sur la playlist, désolé mais c’est son nom. Une nouveauté toutefois, la notion de journal dégradé, c’est plutôt récent, quelques années pas plus, le journal dégradé n’étant pas un journal utilisant "cinquante nuances de gris", mais un journal raccourci par temps de grève… 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

2 min

@PetitsMatinsFC