Manifestation à Barcelone contre l'arrestation de Carles Puigdemont en Allemagne, 25/03/2018
Manifestation à Barcelone contre l'arrestation de Carles Puigdemont en Allemagne, 25/03/2018
Manifestation à Barcelone contre l'arrestation de Carles Puigdemont en Allemagne, 25/03/2018 ©AFP - LLUIS GENE
Manifestation à Barcelone contre l'arrestation de Carles Puigdemont en Allemagne, 25/03/2018 ©AFP - LLUIS GENE
Manifestation à Barcelone contre l'arrestation de Carles Puigdemont en Allemagne, 25/03/2018 ©AFP - LLUIS GENE
Publicité
Résumé

Ce mardi, Emma Lavigne vous parle de l'exposition "L’aventure de la couleur, œuvres phares du Centre Pompidou", et Cyril Trépier de l'Espagne. Les chroniques s'intéressent au jihad et à la peine capitale.

avec :

Emma Lavigne (Historienne de l'art, directrice du Palais de Tokyo, ancienne directrice du Centre Pompidou-Metz), Cyril Trépier (géographe, spécialiste de la politique espagnole et de l'indépendantisme catalan, chercheur à l’Institut français de géopolitique de Paris 8.).

En savoir plus

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel : Tewfik Hakem s'entretient avec Emma Lavigne, commissaire de l’exposition L’aventure de la couleur, œuvres phares du Centre Pompidou, au Centre Pompidou Metz jusqu’au 22 juillet 2019. L'exposition est une immersion sensorielle à travers un parcours qui propose comme thématique celle de la couleur et son évolution dans la modernité mais qui explore aussi toutes ses facettes, sa force spirituelle, émotive, et aussi sa capacité à abstraire des idées plus conceptuelles.

Publicité

La couleur est un sujet fondamental de l’Histoire de l’art et crucial dans l’émergence de la modernité.

A gauche : Jean Dewasne, Apothéose de Marat, 1951 / A droite : Jean Dawasnes, Antisculpture Tombeau d'Anton Webern, 1951-1952
A gauche : Jean Dewasne, Apothéose de Marat, 1951 / A droite : Jean Dawasnes, Antisculpture Tombeau d'Anton Webern, 1951-1952
- © Adagp © Centre Pompidou-Metz / Photo Jacqueline Trichard

En savoir plus : Marché de l'Art, comme un léger flottement ?

En savoir plus : Spéciale Biennale d'art contemporain de Lyon : "Cette biennale souffre d'un refoulement du réel"

En savoir plus : Emma Lavigne : "Le jardin est un sujet d’explorations et de métamorphoses pour de nombreux artistes"

Le Journal des Idées par Jacques Munier : Loin d’avoir mis fin aux vocations jihadistes, la défaite territoriale de l’organisation Etat islamique devrait juste en reconfigurer la menace. « Le "califat " existe toujours, mais il est devenu mental », observe Amélie Chelly dans Le Monde. La sociologue spécialiste de l'islam évoque la diffusion sur les réseaux sociaux ou les messageries cryptées, les milieux salafistes, d’un nouvel argumentaire qui « développe l'idée de la perte territoriale comme une mise à l'épreuve de Dieu et une volonté divine de voir sa communauté renforcer la diabolisation des agents de cette perte ; à savoir l'Occident, la Perse, etc. »

En savoir plus : Que restera-t-il de l’Etat Islamique sans État ?

En savoir plus : Que devient l'Etat Islamique sans Etat ?

En savoir plus : La France face à la « culture du jihad »

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet : Le parti indépendantiste corse "Corsica Libera" a comparé dimanche soir l'arrestation par la police allemande du leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont à celle du président de la Généralité de Catalogne Lluis Companys en 1940 par la Gestapo... Espagne – après l’arrestation de Carles Puigdemont : démocratie victorieuse ou faillite ? Xavier Martinet s'entretient avec Cyril Trépier, géographe, spécialiste de la politique espagnole et de l'indépendantisme catalan.

Carte d'Europe retraçant les voyages du chef indépendantiste catalan Carles Puigdemont depuis son exil le 30 octobre 2017 jusqu'à son arrestation dimanche 25 mars 2018 en Allemagne.
Carte d'Europe retraçant les voyages du chef indépendantiste catalan Carles Puigdemont depuis son exil le 30 octobre 2017 jusqu'à son arrestation dimanche 25 mars 2018 en Allemagne.
© AFP - VINCENT LEFAI, KUN TIAN, DARIO INGIUSTO

En savoir plus : L'art de l'ambiguïté en politique

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Deux informations à priori distinctes ...

D'une part, l'Etat d'Oklahoma vient d'annoncer qu'il exécuterai dorénavant ses condamnés par inhalation forcée d'azote. D'autre part, Remington, fabriquant d'armes, a annoncé qu'il déposait son bilan, ce qui va obliger les américains à s’entre-tuer chinois. Dans les deux cas, un rapport à la peine de mort, qu'elle soit infligée par l'état ou par de simples civils. Une vraie différence entre la France et les USA.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À lire : Agnès Spiquel - La peine de mort au coeur de l'oeuvre littéraire de Victor Hugo et Albert Camus

En savoir plus : Georges Clémenceau contre la peine de mort. La Justice. 23 mai 1894

À lire : Victor Hugo : "Partout où la peine de mort est prodiguée, la barbarie domine"

À lire : Les Français et la peine de mort au fil de l'Histoire

@PetitsMatinsFC