Laurent Galandon - Jeanne Puchol - BD "Interférences" / Wilderness, l’état sauvage / Guerre commerciale Chine vs Etats-Unis / Le nucléaire français

"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol  - Dargaud
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol - Dargaud
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol - Dargaud
Publicité

Ce vendredi, Laurent Galandon et Jeanne Puchol vous parlent de leur BD "Interférences", et Sylvie Matelly de la guerre commerciale entre les USA et la Chine. Les chroniques s'intéressent à la notion américaine de wilderness et au nucléaire français.

Avec

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel : Tewfik Hakem s'entretient avec Laurent Galandon et Jeanne Puchol, pour Interférences aux éditions Dargaud, une BD ancrée dans l'univers post mai 68 des radios libres. 

Publicité

Interférences évoque l’esprit de mai 68 quelques années après, en 1973, dans l’effervescence des radios pirates qui mènent un combat contre le monopole d’état. Deux amis, Alban et Pablo, se lancent dans l’aventure des radios libres avec l’envie de partager la musique qu’ils écoutent, absente des ondes officielles, et donner la parole à ceux à qui on ne la donne pas. Leur projet : « Radio Nomade ».

On évoque tout au long de l’album des faits véridiques, on parle de radios qui ont existé, les fers de lance de ce mouvement, mais la radio mise en place par les protagonistes est une radio inventée.  Souvent les radiolibristes étaient un peu fauchés, c’était du bricolage, avec sa collection de disques on essayait de mettre en place une radio. C’était compliqué de mettre en place une infrastructure plus solide techniquement et capable d’échapper à la police ou au brouillage, c’était particulier.  Laurent Galandon

"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
"Interférences" de Laurent Galandon et Jeanne Puchol
- Dargaud

Quelques radios de l’époque ont quand même survécu comme Radio Libertaire ou Radio Fréquence Gay qui sont restées des radios libres sans devenir des mastodontes commerciaux. Pour moi ces années-là ont été tellement formatrices que je pense que quelque chose de cette époque continue de m’animer.  Jeanne Puchol

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le 13/02/2018, à l'occasion de la Journée mondiale de la Radio, Laurent Galandon et Jeanne Pucholétaient les invités de l'émission animée par Jean-François Cadet, " Vous m'en direz des nouvelles", sur RFI.

Le Journal des Idées par Jacques Munier : Wilderness, l’état sauvage. Cette notion typiquement américaine, ainsi que la tradition philosophique et politique qui s’en réclame, sont aujourd’hui mises à mal par l’administration Trump.

« Le salut du monde est dans l’état sauvage » affirmait Henri David Thoreau. Avec le philosophe Emerson, des poètes comme Walt Whitman, des naturalistes comme John Muir ou le militant écologiste Aldo Leopold, ils ont donné corps à la notion de wilderness, l’état ou la nature sauvage – qui est aussi la nôtre – et qui a notamment inspiré la politique de protection conduisant à la création des parcs nationaux. La dernière livraison de la revue America pose la question, ouvrant ce nouveau chapitre désastreux de l’ère Trump : Que reste-t-il de l’Amérique sauvage ?

Les Nuits de France Culture
1h 55
Les Chemins de la philosophie
51 min
Les Chemins de la philosophie
52 min
Les Chemins de la philosophie
59 min
En savoir plus : Le clair-obscur de Conrad
La Compagnie des auteurs
59 min

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet : L’OMC s’inquiète des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine : le Secrétaire Général de l’organisation Roberto Azevedo l’affirmait hier si cette « guerre commerciale » se poursuit les effets seront mondiaux. Guerre commerciale Chine vs Etats-Unis : où sont les lignes rouges ? 

Xavier Martinet s'entretient avec Sylvie Matelly, économiste et directrice adjointe de l'IRIS.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les Enjeux internationaux
11 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Le nucléaire français n'est pas laïc... Non, et à défaut de réparer le lien entre l'Eglise et l'état, il va falloir réparer le lien entre les tuyaux d'évacuation de la vapeur de la centrale nucléaire de type EPR de Flamanville.

Alors, je sais, le nucléaire, vous vous en fichez, tant qu'il ne vous irradie pas. Eh bien, vous avez tort, parce que le nucléaire français peut vous redonner la foi. Il n'est pas physique mais métaphysique, ce n'est pas moi qui le dit mais l'autorité de sûreté nucléaire dans son dernier rapport, lequel rapport révèle un énième dysfonctionnement dans l'EPR de Flamanville. Et je dois dire que ce rapport fait plus pour Dieu que Saint-Thomas et le discours d'Emmanuel Macron aux bernardins réunis.

Dimanche, et après ?
44 min
Choix de la rédaction
4 min
La Méthode scientifique
57 min

@PetitsMatinsFC

L'équipe