Cloé Korman
Cloé Korman
Cloé Korman - Astrid Crollalanza - Editions Seuil 2020
Cloé Korman - Astrid Crollalanza - Editions Seuil 2020
Cloé Korman - Astrid Crollalanza - Editions Seuil 2020
Publicité
Résumé

Cloé Korman vous parle de son essai "Tu ressembles à une juive", et Samir Aïta des difficultés auxquelles doit faire face le nouveau gouvernement libanais. Les chroniques s'intéressent aux enseignements des géographes et à la dilution de la Shoah.

avec :

Samir Aïta (économiste, rédacteur en chef et directeur général de l’édition arabe du Monde Diplomatique, président du Cercle des économistes arabes, directeur général de A Concept/Mafhoum, une société de conseil en économie et technologies de), Cloé Korman (écrivaine).

En savoir plus

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec l'écrivaine, essayiste, Cloé Korman, pour la parution de Tu ressembles à une juive. Bref, intense, argumenté, un essai autobiographique paru aux éditions Seuil.

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

En savoir plus : Cloé Korman : "Le clivage pervers entre la lutte contre l’antisémitisme et les autres luttes antiracistes me choque"

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Avec leur focale élargie, le caractère polyvalent de leur approche – physique, humaine, cartographique, géopolitique… – les géographes nous aident à comprendre le monde.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

En savoir plus : La leçon des géographes

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

Le nouveau gouvernement de Hassan Diab s’est réuni en Conseil des ministres la semaine dernière. Après la démission de Saad Hariri sur la pression de la rue, la tâche qui incombe en premier lieu à ce nouveau cabinet est d’éviter la faillite.

Julie Gacon s'entretient avec Samir Aïta, économiste, rédacteur en chef et directeur général de l’édition arabe du Monde Diplomatique, président du Cercle des économistes arabes, directeur général de A Concept/Mafhoum.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

En savoir plus : Au Liban, "les banques sont techniquement en faillite"

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

On commémore aujourd’hui la libération des camps. Et je remarque que la notion même de Shoah, et les différents termes qui lui sont associés, de totalitarisme à nazi, connaissent des carrières surprenantes dans la conversation nationale.

Pour le dire en un mot, pendant des années on a pu redouter la négation pure et simple de ces événements, l’oubli, mais aussi et surtout l’œuvre des négationnistes accomplissant sa triste besogne dans les esprits. Or, je vois aujourd’hui un autre danger, un danger auquel contribuent tous ceux qui banalisent le terme de Shoah, autrement dit qui voudraient en finir avec l’unicité de cet événement, tous ceux qui contribuent finalement à faire de la Shoah une métaphore. 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

En savoir plus : La Shoah et le danger de la métaphore

@PetitsMatinsFC