Léonora Miano.
Léonora Miano.
Léonora Miano. - JF Paga - Editions Grasset
Léonora Miano. - JF Paga - Editions Grasset
Léonora Miano. - JF Paga - Editions Grasset
Publicité
Résumé

Léonora Miano vous parle de "Rouge impératrice", et Alisée Pornet du rattrapage technologique de la Chine. Les chroniques s'intéressent aux Kurdes attaqués par la Turquie et au désengagement général des parents d'élèves.

avec :

Léonora Miano (Écrivaine, romancière), Alisée Pornet (Economiste à l’Agence française de développement (AFD)).

En savoir plus

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec la romancière Léonora Miano pour la parution de Rouge impératrice, aux éditions Grasset. L’époque ? Un peu plus d’un siècle après le nôtre. Ce par quoi tout commence ? Une histoire d’amour entre Boya, enseignant à l’université, et Illunga, chef de l’Etat. Quand une histoire interdite menace de devenir une affaire d’État ...

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

26 min

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Un collectif de 44 rescapés des attentats du 13 novembre 2015 a publié dans Le Parisien un appel en faveur des Kurdes attaqués par la Turquie.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

5 min

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

A l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron en Chine, Julie Gacon reçois l'économiste Alisée Pornet, de l'AFD. Dans la Revue internationale et stratégique (RIS), notre partenaire trimestriel, elle signe un article titré "Le rattrapage technologique comme outil de la puissance chinoise".

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

11 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

J’ai enquêté sur les parents délégués de classe…  Oui, une enquête approfondie menée sur un collège parisien où j’ai mes habitudes… Alors, j’ai reçu la liste des parents délégués de classe, et celle-ci est pleine de trous : beaucoup de classes où il n’y a qu’un seul parent délégué alors qu’il y a deux associations de parents d’élèves, peu de classe où il y a des suppléants.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

2 min

@PetitsMatinsFC