Manifestation anti-Brexit devant le Parlement anglais le 12/06/2018 ©AFP - Ian Davidson / CrowdSpark
Manifestation anti-Brexit devant le Parlement anglais le 12/06/2018 ©AFP - Ian Davidson / CrowdSpark
Manifestation anti-Brexit devant le Parlement anglais le 12/06/2018 ©AFP - Ian Davidson / CrowdSpark
Publicité
Résumé

Marti et Jules Feiffer vous parlent de leurs dernières BD, et Pauline Schnapper se demande si le Brexit est un mirage. Les chroniques s'intéressent au monde commun et à la piscine de Macron.

avec :

Jean-Louis Gauthey (éditeur, fondateur de Cornélius), Pauline Schnapper (Professeure de civilisation britannique à l’université Sorbonne Nouvelle), Michel Noyal (libraire).

En savoir plus

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel : Tewfik Hakem s'entretient avec Jean-louis Gauthey, éditeur, pour évoquer Docteur Vertigo de Marti aux éditions Cornélius et Michel Noyal, libraire à la Plume Vagabonde à Paris, pour évoquer Kill my mother de Jules Feiffer aux éditions Actes Sud BD.

Publicité

Table ronde autour de deux univers : 

  • Marti, auteur espagnol qui nous plonge avec Docteur Vertigo dans l'Espagne des années 80 marquées par la disparition de Franco et les débuts du mouvement de libération de La Movida, et dresse le portrait d'une femme qui perd toute identité, qui abdique sa personnalité avant de finir par se reconstruire dans une forme d’exploration de sa psyché.
"Docteur Vertigo" de Marti éditions Cornélius
"Docteur Vertigo" de Marti éditions Cornélius
- © Editions Cornélius
  • Jules Feiffer, auteur américain qui fête ses 89 ans et dont Actes Sud publie Kill my mother, un polar graphique noir au trait libre, sous l'influence de Will Eisner, qui rend hommage aux romans noirs des années 20 à 50 et aux bandes dessinées de son enfance.
"Kill my mother" de Jules Feiffer
"Kill my mother" de Jules Feiffer
- © Editions Actes Sud BD

Le Journal des Idées par Jacques Munier : Dire le monde commun : « Nous n’habitons pas des territoires, nous habitons des habitudes. » Peter Sloterdijk.

« Toute vie mérite considération ; non pas parce qu’elle est unique, mais parce qu’elle est égale » affirme Marielle Macé dans le grand entretien accordé à Nicolas Dutent qui paraît aujourd’hui dans L’Humanité. « C’est cette égalité – poursuit-elle – qui semble bafouée dans ce qui est une crise de l’accueil (et de l’Europe) bien plus qu’une crise des migrants : tout se passe comme si certaines vies ne comptaient pas de la même façon ». Pour l’auteure de Styles. Critique de nos formes de vie (Gallimard) c’est cette conviction d’égalité que soutient l’intérêt « pour toutes les formes de toutes les vies ». Les « formes de vie », la notion renvoie évidemment à Wittgenstein, qui l’avait associée aux « jeux de langage » et à la manière dont ils se conjuguent aux actions individuelles et collectives, à leurs interactions. Chez Marielle Macé, elle s’apparente à l’idée de style, en littérature comme dans la vie.

Dans une tribune aux accents épiques de catilinaire publiée dans Le Monde, l’écrivain Roberto Saviano s’insurge contre la politique migratoire du ministre italien de l’intérieur, Matteo Salvini. Il dénonce le fait que « la vague de haine que certains alimentent envers les Africains qui n’ont pas encore posé le pied en Italie se déverse sur les immigrés qui y vivent déjà. »

5 min
2 min
En savoir plus : « Nous » et les autres
33 min
34 min

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Matteo Salvini menace de lever la protection de Roberto Saviano, l'auteur de "Gomorra", après ses critiques contre le gouvernement : 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet : Un an après l’ouverture des négociations sur le Brexit, Theresa May emporte une victoire sur le Parlement. Ce troisième vote sur la « Loi de retrait de l’Union Européenne » est présenté comme « crucial », alors que l’UE presse le Royaume Uni de faire des propositions « réalistes ».

Xavier Martinet s'entretient avec Pauline Schnapper, professeure de civilisation britannique à l’université Sorbonne Nouvelle, auteure de « Le Royaume-Uni doit-il sortir de l'Union européenne ? », ed. La Documentation française.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En savoir plus : Brexit : acte II
58 min
En savoir plus : Brexit : quelle facture ?
3 min
En savoir plus : Brexit, les négociations
57 min
En savoir plus : Le Royaume-Uni
59 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : C’est ce que l’on appelle sur France Culture la concordance des temps… Dans le Figaro, un article explique sans rire que c’est compliqué de rire de Brigitte et d'Emmanuel Macron. On va parler des élections en Turquie, et en Turquie aussi c’est compliqué de rire d’Erdogan – ben oui je plaisante, ça au moins ça fait une première blague. D’ailleurs, l’un des humoristes interviewé dans cet article explique : « j’essaye d’en faire un personnage digne et élégant : le nouveau Napoléon. » Avouez qu’avec des humoristes comme cela, l’esprit frondeur à la française se porte bien. 

Et donc aujourd’hui où l’on nous explique qu’il est compliqué de rire d'Emmanuel Macron, on nous annonce que le dit Emmanuel Macron veut faire construire une piscine au fort de Brégançon, ce qui peut donner lieu à plein de blagues. Construire une piscine en bord de mer, construire une piscine hors-sol, oui ça, c’est rigolo. La politique hors-sol, toucher le fond de la piscine... bref, je ne comprends pas pourquoi cette histoire de piscine ne fournit pas plein d’idées à ces humoristes qui se lamentent de ne rien trouver de drôle à dire sur Emmanuel Macron. 

Dans les premières pages du manuel de décence commune de première année, on apprend, ou l’on devrait apprendre, que lorsque l’on veut incarner la rigueur gestionnaire, la guerre aux "pognons de dingue", on ne peut pas justifier une piscine aux frais de l’Etat. Les arguments de ceux qui expliquent qu’elle ne coûtera que 34 000 euros, qu’il n’y a pas de piscine a Brégançon, ne convaincront personne. C’est étrange de faire autant de com pour plonger dans le grand bain, mais comme le dit Laclos dans les Liaisons dangereuses, il n’y a que les bon nageurs qui se noient. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

@PetitsMatinsFC