"L'Excavation" de Max Andersson
"L'Excavation" de Max Andersson
"L'Excavation" de Max Andersson - Max Andersson / L'Assocation
"L'Excavation" de Max Andersson - Max Andersson / L'Assocation
"L'Excavation" de Max Andersson - Max Andersson / L'Assocation
Publicité
Résumé

Max Andersson vous parle de sa BD "L’Excavation", et Patrick Haimzadeh de la relation France-Libye. Les chroniques s'intéressent au rapport des philosophes à la marche et à la télédéclaration des impôts.

avec :

Max Andersson (auteur de BD), Patrick Haimzadeh (Ancien diplomate français à Tripoli , auteur de "Au coeur de la Libye de Kadhafi ", contributeur régulier du Monde diplomatique et du site Orient XXI).

En savoir plus

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel : Tewfik Hakem s'entretient avec Max Andersson, auteur de BD, pour L’Excavation aux éditions de l’Association ; un auteur rare, qui signe une BD écrite au fil du temps sur une période de 20 ans qui entremêle la fiction, la réalité et le rêve au travers de dessins en noir et blanc où les visions se succèdent, tissant une géographie du rêve et explorant les relations familiales. Max Andersson explore son subconscient, dévoilant une histoire fragmentée, perturbée, aux architectures renversées et aux longs couloirs interminables…

Publicité

J’ai écrit le premier chapitre de ‘L’Excavation’ en 1997. Après avoir lu cette histoire, les gens m’ont demandé si j’utilisais mes rêves, parce que c’était tellement surréaliste, mais en fait je ne l’avais jamais fait. Finalement je me suis dit que je devrais peut-être essayer… J’ai pris un rêve très fort que j’avais et j’en ai fait un livre. Un an plus tard j’ai fait un autre chapitre, puis quelques années plus tard, un autre chapitre, et je me suis aperçu que ça allait devenir un livre. 

"L'Excavation" de Max Andersson
"L'Excavation" de Max Andersson
- Max Andersson / L'Assocation

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le Journal des Idées par Jacques Munier : Un pied devant l’autre : pourquoi tant de philosophes font-ils l’éloge de la marche ?

Nietzsche recommandait de n’ajouter foi « à aucune pensée qui ne soit née en plein air » et il affirmait dans Le Crépuscule des idoles : « seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose ». C’est sans doute parce que, comme dit Virginia Woolf, « les pensées en marchant sont faites à moitié de ciel ». Et Rousseau qui fit à pied le trajet de Lyon à Chambéry pour rejoindre Madame de Warens, estimait dans Émile ou de l’éducation que « nos premiers maîtres de philosophie sont nos pieds, nos mains, nos yeux ». Mais voilà, si marcher nous apprend à philosopher, l’inverse n’est pas forcément vrai : il ne suffit pas d’être philosophe pour savoir marcher.

En savoir plus : La marche
4 min
En savoir plus : "La marche"
En savoir plus : Un promeneur écoutant
1h 00
En savoir plus : En marche
52 min
En savoir plus : Eloge de la marche
6 min

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet : Des élections générales le 10 décembre en Libye : c’est l’accord obtenu par Emmanuel Macron mercredi à Paris des acteurs libyens dominants. Mais la légitimité de l’accord pose question, et 8 mois suffiront-ils pour préparer la sortie de 8 ans de conflit et de divisions ? 

Xavier Martinet s'entretient avec Patrick Haimzadeh, ancien diplomate, chercheur indépendant spécialiste de la Libye.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Votre tante veut mourir…

Oui, je ne vais pas divertir avec des histoires d’euthanasie tôt le matin, c’est bien plus grave que cela. Je vais vous parler des impôts de ma tante. Ou plus exactement, de sa déclaration d’impôts, puisque cette déclaration d’impôts doit désormais se faire sur internet, peut-être parce que son neveu a trop attendu. Internet, qui est monde menaçant et obscur pour une vieille dame qui se sent menacée par l’affichage de son four à micro-ondes. 

Et puisque ma tante m’avait dit l’an dernier qu’elle espérait mourir avant l’an prochain, pour ne pas avoir à nouveau à remplir une déclaration d’impôt, je me suis dévoué pour le faire. Ce qui correspond à peu près à courir une course en sac avec l’encyclopédie universalis attachée à chaque pied, puisque ma tante ne connait pas son numéro fiscal. Elle n’a pas son code de télé déclarant, elle ne sait évidemment pas où peut se loger son revenu fiscal de référence, lequel de surcroît a été amputé de la CSG par le dernier gouvernement en date, ce qu’elle ne digère pas. 

D’ailleurs à ce propos, ma tante ne comprend pas pourquoi ça n’est pas elle qui fait le billet politique, parce que je ne vous raconte pas ce qu’elle en dirait, elle, de cette politique fiscale. Mais au bout du compte, ma tante fait du Cioran sans le savoir, lequel disait : « La mention des déboires administratifs  parmi les motifs justifiant le suicide, me paraît la chose la plus profonde qu'ait dite Hamlet. ». 

2 min
31 min

@PetitsMatinsFC