Brigitte Fontaine, Terre-Neuve.
Brigitte Fontaine, Terre-Neuve.
Brigitte Fontaine, Terre-Neuve. - Verycords @Warner Music
Brigitte Fontaine, Terre-Neuve. - Verycords @Warner Music
Brigitte Fontaine, Terre-Neuve. - Verycords @Warner Music
Publicité
Résumé

Brigite Fontaine vous parle de son ambum "Terre Neuve", et François Frison-Roche des conséquences de l’affrontement Etats-Unis/Iran sur la guerre au Yémen. Les chroniques s'intéressent à Davos et la question de l’environnement, et à la mémoire collective.

avec :

François Frison-Roche (Chercheur au CNRS (CERSA - Université Paris 2), spécialiste des transitions démocratiques, de l'Europe post-communiste et du Yémen), Brigitte Fontaine (Chanteuse, comédienne, écrivain).

En savoir plus

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec la chanteuse, auteure compositrice, écrivaine, Brigitte Fontaine qui le reçoit chez elle, dans l'Île Saint-Louis à Paris, à l'occasion de la sortie de son album Terre Neuve (label VeryCords/ Warner Music), cinq ans après le précédent. Un album fait de petits textes, de discours, de blagues, de nouvelles chansons, d'une, deux reprises et de coups de cœur...

Publicité

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

26 min

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Le Forum économique mondial de Davos a mis à l’ordre du jour la question de l’environnement.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

En savoir plus : Justice pour la planète
5 min

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

Depuis 2015, le Yémen est le théâtre d'un conflit qui le dépasse, opposant l'Arabie saoudite d'un côté, l'Iran de l'autre. Le général Soleimani, tué en janvier par une frappe américaine, se rendait régulièrement à Sanaa pour soutenir les Houthis. Quel effet aura sa mort sur une guerre qui s'enlise ?

Julie Gacon s'entretient avec François Frison-Roche, hercheur au CNRS (CERSA - Université Paris 2), spécialiste des transitions démocratiques, de l'Europe post-communiste et du Yémen.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

10 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Emmanuel Macron s’est mis en colère hier. Oui et l’essentiel c’est l’endroit où il s’est mis en colère. Cela s’est passé en Israël bien sûr, à Jérusalem, mais aussi et surtout dans l’église Sainte-Anne de Jérusalem, la première à droite en sortant de la Porte des Lions, l’une des portes de la vieille ville de Jérusalem, juste à côté de la Basilique de l’Ecce Homo. L’église Sainte-Anne de Jérusalem est un endroit merveilleux, au sens originel du terme, c’est là que sont nés, que serait née la Vierge Marie, Anne et Joachim auraient élu domicile la bas… Une église byzantine a été construite là-bas, au cours des premiers siècles après notre ère, laquelle église a été détruite par les Perses en 614 avant d’être reconstruite à plusieurs reprises… 

Si je vous dis cela, c’est parce que cet épisode d’Emmanuel Macron s’agaçant sur le thème « everybody knows the rules », illustre parfaitement la mémoire du lieu, la mémoire de l’histoire du lieu, des usages, et de sa construction légendaire… 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

2 min

@PetitsMatinsFC