- © Rozenn Quéré
- © Rozenn Quéré
- © Rozenn Quéré
Publicité
Résumé

De simples citoyens - chômeur, ouvrier ou mère de famille - se battent pour changer le monde et y parviennent. Du Médoc au Finistère en passant par l'île de Majorque, ils mènent des combats pour le bien commun.

En savoir plus

A son arrivée à Majorque avec sa famille, Yasmine Eid-Sabbagh, d’origine franco-libanaise, ne trouve pas dans la garderie municipale le type de prise en charge qu’elle souhaite pour sa fille Amar, alors âgée d’un an. Grandie en Allemagne, à Wiesbaden, ses souvenirs du célèbre waldkindergarten créé en 1968, lui donnent l’envie de créer une structure qui laisse davantage de place au jeu de plein air afin de développer la relation entre l’enfant et la nature. En 2014, avec deux autres familles, et malgré le scepticisme qui entoure au départ sa démarche, elle décide de créer une sorte de garderie alternative, "Les Milans" (Ses Milanes en catalan), dont les enseignements se déroulent entièrement dans la forêt de son village. 

"Quand je parlais aux gens de cette idée de créer une école dans la forêt, ils me regardaient comme une extraterrestre." 

Publicité

Pierrick, le père du petit Loïc, n'est pas très rassuré au début : 

" Deux ans, c’est petit pour gambader dans la montagne. J’avais peur du froid, de la pluie, que mon fils reste dehors toute la journée, qu’il mange froid le midi, etc. Mais mes doutes ont vite été dissipés par la pratique. Et finalement, le changement a été très positif pour lui. Du jour au lendemain, il s’est mis à faire ses nuits, puis il est devenu plus posé, plus calme, il a appris à demander de l’aide plutôt que de faire une colère quand il n’arrive pas à faire quelque chose." Pierrick, père de Loïc, 3 ans, élève de Ses Milanes

"Et quand je récupère Loïc à la fin de la journée, je préfère que l’on me dise ce qu’il a appris dans la journée - ramasser des asperges sauvages, escalader un arbre ou reconnaître le chant d’un oiseau - plutôt que s’il s’est bien ou mal comporté, s’il s’est montré capable de bien suivre les règles de la crèche ou pas." Poli, mère de Loïc, 3 ans, élève de Ses Milanes

Trois ans plus tard, une quinzaine d'enfants fréquentent "Ses Milanes" et le succès de cette initiative incite même des familles vivant à Palma à venir s’installer dans le village de Bunyola pour que leurs enfants puissent bénéficier de cette école expérimentale.

Chanson de fin : "Chambacu" par A mover la colita Cumbias extraite de l'album "24 cumbias para bailar : al calor de la cumbia" (Discos Linda /D&O Records, 2016)

  • Reportage : Inès Léraud
  • Réalisation : Philippe Baudouin

Cette émission a été diffusée pour la première fois dans Les Pieds sur terre le 22 mars 2017.

- Rozenn Quéré

Lien vers la page Facebook du projet pédagogique SES Milanes

Lien vers un reportage TV sur Ses Milanes (en français)

"Nos enfants jouent-ils suffisamment dehors ?" une chronique diffusée sur Radio Canada

- Rozenn Quéré

Références bibliographiques (en anglais) :

Rebecca Wild "Raising Curious, Creative, Confident Kids: The Pestalozzi Experiment in Child-Based Education" (2000)

Jesper Juul "Your Competent Child : Toward New Basic Values for the Family" 

Richard Louv, "Last child in the wood"

- Rozenn Quéré
30 min
Références

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Cécile Laffon
Réalisation
Charlotte Bienaimé
Production déléguée
Elise Andrieu
Production déléguée
Emmanuel Geoffroy
Réalisation
Jérôme Sandlarz
Production déléguée
Bahar Makooi
Production déléguée
Ilana Navaro
Production déléguée
Leila Djitli
Production déléguée
Marie Plaçais
Réalisation
Philippe Baudouin
Réalisation
Olivier Minot
Production déléguée
Rémi Dybowski Douat
Production déléguée
Sandrine Chapron
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation
Sophie Knapp
Production déléguée
Inès Léraud
Production déléguée
Delphine Saltel
Production déléguée
Delphine Lemer
Réalisation
Delphine Dhilly
Production déléguée
Stéphanie Thomas
Production déléguée
Alexandra Malka
Réalisation