Le berger Gaétan Meme, le long des alpages en montagne près du col du Glandon, dans les Alpes françaises. 21 août 2018.
Le berger Gaétan Meme, le long des alpages en montagne près du col du Glandon, dans les Alpes françaises. 21 août 2018. ©AFP - Jeff Pachoud
Le berger Gaétan Meme, le long des alpages en montagne près du col du Glandon, dans les Alpes françaises. 21 août 2018. ©AFP - Jeff Pachoud
Le berger Gaétan Meme, le long des alpages en montagne près du col du Glandon, dans les Alpes françaises. 21 août 2018. ©AFP - Jeff Pachoud
Publicité

L’estivage consiste à mener le troupeau sur les pâturages de montagne durant plusieurs mois. Isild, Yves et Cécile ont vécu cette expérience. Magique pour certains, malheureuse pour d’autres.

Orage dans les alpages

Isild, 14 ans, et trois autres enfants accompagnent une bergère en transhumance dans les Alpes-de-Haute-Provence.

"Ça ne me faisait pas du tout peur d’être loin de mes parent et d’être là-haut. Au contraire, être coupée de tout, moi ça m’a énormément plu." Isild

Publicité

Son souvenir le plus intense reste une remontée au chalet au milieu d’un orage.

"C’est impressionnant parce qu’en montagne, au-dessus de toi, il y a juste le ciel, c’est nu, il n’y a rien ! Des éclairs juste à côté de nous !" Isild

Soulagée et fière d’avoir vaincue sa peur, elle n'est pas près d’oublier cet épisode ébouriffant :

"Il nous arrive des trucs de malade dans cet alpage, un truc de dingue !" Isild

L'ivresse de l'altitude

Pour Cécile, l’expérience a viré au cauchemar. Il s’avère que le berger avec qui elle a choisi de partir a un sérieux penchant pour la boisson. Une situation difficile à vivre dans un chalet isolé du monde. Rapidement, leurs relations se dégradent : l’homme devient bougon, désagréable quand Cécile lui refuse ses avances. Un soir, le berger fortement alcoolisé profère insultes et menaces.

"J’ai pris conscience que ma saison était foutue." Cécile

Après une nuit d'angoisse, Cécile quitte l'alpage.

"Je ne suis pas un cas isolé. Une grosse partie des bergères avec qui j’ai échangé ont toutes traversé à plus ou moins grande échelle des situations proches, de déséquilibre où des rapports genrés se mettent en place, des abus de pouvoir." Cécile

Merci à Isild, Patrice, Cécile, l'association ABBASP et Nunatak.

  • Reportage : Antoine Guirimand
  • Réalisation : Clémence Gross

Chanson de fin : Your Power par Billie Eilish.

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Jeanne Coppey
Collaboration
Antoine Guirimand
Production déléguée
Clémence Gross
Réalisation