Roméo et Juliette de Sasha Waltz à l'Opéra Bastille - Paris ©Maxppp - Laurent Paillier / Le Pictorium
Roméo et Juliette de Sasha Waltz à l'Opéra Bastille - Paris ©Maxppp - Laurent Paillier / Le Pictorium
Roméo et Juliette de Sasha Waltz à l'Opéra Bastille - Paris ©Maxppp - Laurent Paillier / Le Pictorium
Publicité
Résumé

Un jour, le père de Joan a invité sa fille au restaurant. Il lui a dit : "ça ne se fait pas". Entre juif et musulman, on ne peut pas être amoureux ... Ce n'est pas possible. Trois points de vue sur la même histoire.

En savoir plus

Nous sommes en 2013. A priori, l’histoire n’était pas bien partie. Un Israélien qui déclare sa flamme à un Iranien, alors même qu’Ahmadinejad, le président ultraconservateur d’Iran décrit Israël comme une tumeur cancéreuse, et annonce qu’il veut rayer ce pays de la carte, on se doute que ça ne va pas être simple. Et quand Benjamin Netanyahu réplique en accusant l’Iran de massacres de milliers d’innocents en Syrie, on se dit que c’est perdu d’avance : comment un Israélien et un Iranien lambda pourraient-ils se parler, rester dans la même pièce, ou s’aimer ?

Ronny Edry, professeurs de graphisme à Tel Aviv, décide pourtant de relever le défi. Il fabrique une affiche, où il pose avec sa petite fille, qui tient à la main un drapeau israélien, et ces mots destinés aux Iraniens : « nous ne bombarderons jamais votre pays. Nous vous aimons. » L’image fait fureur. Un site internet, puis une page Facebook intitulés "Israël aime l’Iran" sont créés. Dans la foulée, un autre site web, "Iran aime l’Israël" apparaît. Des familles se parlent, s’invitent par webcam interposées, les internautes échangent des images, des slogans ("Not ready to die in your war"), parlent de sport. Au début les Iraniens et les Iraniennes cachent leur visage, pour ne pas être reconnus, puis se découvrent. Dans une autre campagne en ligne, "let’s have coffee", on prend des cafés ensemble de part et d’autre de la frontière, par skype en split screen.

Publicité

Pour d’autres enfin, les rencontres et les échanges ne sont pas uniquement virtuels. La photo d’un couple qui s’embrasse devient virale : chacun tient son passeport, elle iranien, lui israélien.  

Chanson de fin : "100" par Dean Blunt - Album : Black Metal - 2014 - Label : Rough Trade.

  • Reportage : Ilana Navaro 
  • Réalisation : Thomas Jost

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

Rediffusion de l'émission du 15/01/2015

Références

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Charlotte Bienaimé
Charlotte Bienaimé
Charlotte Bienaimé
Production déléguée
Elise Andrieu
Production déléguée
Emilie Chaudet
Emilie Chaudet
Emilie Chaudet
Production déléguée
Emmanuel Geoffroy
Réalisation
Jérôme Sandlarz
Jérôme Sandlarz
Jérôme Sandlarz
Production déléguée
Bahar Makooi
Production déléguée
Ilana Navaro
Production déléguée
Pascale Pascariello
Production déléguée
Leila Djitli
Production déléguée
Marie Plaçais
Réalisation
Olivier Minot
Production déléguée
Rémi Dybowski Douat
Production déléguée
Sandrine Chapron
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Sophie Knapp
Production déléguée
Inès Léraud
Production déléguée
Delphine Saltel
Production déléguée
Delphine Lemer
Réalisation
Delphine Dhilly
Production déléguée
Stéphanie Thomas
Production déléguée
Farida Taher
Production déléguée
Annabelle Brouard
Réalisation
Amaury Chardeau
Production déléguée