David
David - © David / O.I
David - © David / O.I
David - © David / O.I
Publicité

Il y a quelques mois, j’ai quitté Paris pour m’installer dans un village de Picardie. Un village du nom étrange de... Mortefontaine. 817 habitants, et 38,53% d’électeurs de Marine Le Pen aux dernières élections.

Ni la banlieue, ni la province : mais entre les deux, ou un peu des deux - ce qu’on appelle la « périphérie ». Dans le village, il y a une école publique, un lycée privé, mais aucun commerce. Alors peut-on commencer une nouvelle vie dans un endroit où, comme son nom l’indique, tout semble mort ? Que se passe-t-il dans un village où il ne se passe rien ? On est le dimanche 23 avril 2017 et je commence l’exploration de l’endroit où j’ai décidé de vivre, sans le connaître… 

Chez Lucile, rencontrée dans l’épisode précédent, je fais une rencontre inattendue. David est un réfugié politique : il a grandi dans la rue, au Congo Brazzaville, rejeté par sa famille qui l’accusait d’être un enfant sorcier. C'est par un ami commun que Lucile a entendu parler de lui, et a proposé de l’héberger. Depuis, David vit au milieu de cette immense propriété, sur les hauteurs de Mortefontaine... 

Publicité

Chanson de fin : "Youkali : tango habanera" par My brightest diamond - Album : "From the top of the world" (2008) - Label : Asthmatic Kitty.

  • Production : Léa Veinstein
  • Réalisation : Cécile Laffon

L'équipe