Olivier devant sa maison en Australie.
Olivier devant sa maison en Australie.
Olivier devant sa maison en Australie. ©Radio France - Stéphanie Thomas
Olivier devant sa maison en Australie. ©Radio France - Stéphanie Thomas
Olivier devant sa maison en Australie. ©Radio France - Stéphanie Thomas
Publicité
Résumé

Olivier a tout plaqué pour tenter sa chance et poursuivre son rêve en Australie où il a rencontré l’amour par la même occasion. Mais un beau jour, tout bascule. Il pète un plomb et ne se reconnaît plus.

En savoir plus

"Il suffit de peu choses pour partir en vrille"

C'est terrible ce que j'ai fait. Mais ça peut arriver à tout le monde. Ça arrive tous les jours. Le monde où on vit est tellement dur et tellement sombre. De temps en temps, il suffit de peu de choses pour tourner en vrille.Olivier

Nos “pétages de plombs”, plus ou moins violents, plus ou moins assumés, sont si soudains et irrationnels qu’on oublie souvent qu’ils ne sont que le point d’acmé d’une souffrance ou d’un non-dit. C'est le cas d'Olivier, qui raconte comment, un beau jour, il est sorti de ses gonds, soudainement incontrôlable.

Publicité

Pourtant, Olivier menait la vie de ses rêves. Parti à l’aventure en Australie sur un coup de tête après une séparation, il y trouve un travail et tombe fou amoureux de Mélissa, une peintre avec qui il vit une “vie de bohème” digne d’un film. Les années passent, et Olivier et Mélissa se marient, ont deux filles et achètent une maison, puis une deuxième qu’ils ajoutent sur leur grand terrain en Nouvelle-Galles du Sud. Tout en montant sa boîte, Olivier passe alors des mois et des mois à rénover leurs maisons. Un rythme de vie intense qui finit par lui peser.

Mon caractère a changé, c'est-à-dire que je devenais un peu aigri. J'avais des moments, on va dire, de dépression. Je n'étais pas très heureux.Olivier

À lire aussi : Burn-out

"Mon monde s'est écroulé"

Quand Olivier termine enfin la rénovation des deux maisons, sa femme décide d’en placer une troisième à côté des deux premières, afin d’y installer son atelier de peinture.

C'était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Je me suis dit que j’allais encore me prendre huit ans de boulot acharné pour rénover cette maison. I need a break !Olivier

Une goutte d’eau qui rapproche Olivier du pétage de plombs. Sans compter que quelques mois, la situation s’empire encore… Olivier apprend une nouvelle qui le plonge dans un état de désespoir intense.

Là, ça a été le monde qui s'écroule. J'ai construit ma vie ici, et d'un seul coup, tout s'effondre.Olivier

A ce moment, plus rien ne retient Olivier de commettre l'irréparable...

À lire aussi : Les cœurs brisés

Merci à Philippe Guillaume.

  • Reportage : Stéphanie Thomas
  • Réalisation : Emily Vallat
  • Mixage : Philippe Merscher

Chanson de fin : Bruce Springsteen - Better Days

Références

L'équipe

Jeanne Coppey
Collaboration
Emily Vallat
Réalisation
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Coordination
Stéphanie Thomas
Production déléguée
Justine Callé
Stagiaire