Un couple fait les comptes ©Getty - Peter Dazeley
Un couple fait les comptes ©Getty - Peter Dazeley
Un couple fait les comptes ©Getty - Peter Dazeley
Publicité
Résumé

Deuxième épisode de la série documentaire "La Clinique de l'amour", en immersion dans l'univers des thérapies de couple. Dans un hôpital public, un psychiatre et une thérapeute tentent au fil de leurs consultations de réparer l'amour en remontant le temps et l'histoire de chacun.

En savoir plus

Dans un hôpital public du sud de la France, un psychiatre et une psychologue reçoivent des couples au bord de la rupture. Les patients viennent à deux, parfois avec leurs enfants et exposent les malentendus, les vieilles histoires, les conflits qui ont fragilisé l’amour : charge mentale, argent, fréquence des rapports sexuels... Rancœur et espoir se mêlent. Alors commence le travail : parler, écouter l’autre, faire face ensemble.

%C3%A0%20lire : La%20Clinique%20de%20l'amour

Episode 2 : L'ardoise pivotante

On retrouve les Martin, un peu plus apaisés que la dernière fois. Lui a quitté le domicile mais passe rendre visite à sa femme et ses enfants plusieurs fois par semaine. Ensemble, il remontent le temps, évoquent leur rencontre, et abordent des sujets restés tus pendant très longtemps.

Publicité

Ce qui m'intéressait, c'est d'avoir une histoire dans notre maison. J'aurais voulu l'acheter avec toi, avec des meubles, des repères qui soient à nous. Mais les bases m'ont gêné : dès le départ, je n'étais pas chez moi. 

Ce n'était pas un plaisir pour moi d'aller chez ma belle-mère, pas du tout. Dans cette grande maison qui apparaît comme un sanctuaire, je me sentais comme un étranger, au milieu de tout. Je me sentais un peu rejeté. Je ne l'ai pas dit car j'avais peur que ça nuise à notre couple. 

Le psychiatre introduit l'image d'"ardoise pivotante", qui rencontre un certain écho chez Thierry.

On rencontre quelqu'un et on présente la note à cette personne, alors qu'on aurait voulu la présenter à d'autres personnes, comme à ses parents qui ne sont plus là... 

Parfois quand le passé ressort ça peut être un peu violent. Et c'est souvent la personne la plus proche qui prend. 

Place au rendez-vous suivant : les Dasic. Divorcés, ce n'est pas leur couple qu'ils cherchent à soigner mais la relation mouvementée qu'ils entretiennent avec leur cadette, Amy.

On est arrivé à un point d'acmé il y a un mois avec la fugue d'Amy. Cela a engendré tout ce qui va avec, l'appel à la police, etc. 

Je me demande si son état est lié à la puberté ou s'il y a autre chose. En deux heures, elle peut être agressive et violente, puis venir m'embrasser. Je me demande ce qui se passe dans sa tête : est-ce qu'il pourrait y avoir des disjonctions ? Une maladie mentale ? 

  • Reportage : Delphine Saltel
  • Réalisation : Cécile Laffon

Pour aller plus loin : 

  • La Rose la plus rouge s'épanouit, une bande dessinée de Liv Strömquist :
Deux extraits de "La Rose la plus rouge s'épanouit", une bande dessinée de Liv Strömquist.
Deux extraits de "La Rose la plus rouge s'épanouit", une bande dessinée de Liv Strömquist.
- Crédits : ©2019 Liv Strömquist / Rackham

Référence musicale de fin d'émission : 

  • Everybody's gotta learn sometime - Beck
Références

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Cécile Laffon
Réalisation
Delphine Saltel
Production déléguée