Manifestation à Bruxelles pour protester contre les violences perpétrées contre les Ouïghours dans le Xinjiang.
Manifestation à Bruxelles pour protester contre les violences perpétrées contre les Ouïghours dans le Xinjiang.
Manifestation à Bruxelles pour protester contre les violences perpétrées contre les Ouïghours dans le Xinjiang. ©AFP - Emmanuel Dunand
Manifestation à Bruxelles pour protester contre les violences perpétrées contre les Ouïghours dans le Xinjiang. ©AFP - Emmanuel Dunand
Manifestation à Bruxelles pour protester contre les violences perpétrées contre les Ouïghours dans le Xinjiang. ©AFP - Emmanuel Dunand
Publicité
Résumé

Après les attentats du 11 septembre, Pékin n’a eu de cesse d’étouffer la voix discordante des opposants ouïghours de plus en plus pourchassés. Considérés comme les ennemis du régime, ils subissent des intimidations, des pressions et des enfermements arbitraires. Trois exilés en France racontent.

En savoir plus

Le Xinjiang est une région du nord-ouest de la Chine,  grande comme trois fois la France et peuplée majoritairement par les Ouïghours. Ce peuple – à majorité musulmane sunnite – est l’une des 56 nationalités reconnues dans le pays. La violence contre les Ouïghours a connu une lente escalade et a redoublé à partir de 2014, date à laquelle le président chinois Xi Jinping lance « une guerre contre le terrorisme » suite à plusieurs attentats dans le pays. 

En 2017, les passeports des Ouïghours sont confisqués. Une partie de la population est arrêtée arbitrairement et placée dans des camps de « rééducation politique ». D’après Amnesty International, près de 800 000 personnes auraient été emprisonnées sans procès.  

Publicité

La police venait chez moi chaque semaine fouiller mon ordinateur ou mon téléphone.

Persécutés urbi et orbi, les Ouïghours le sont jusqu’en France où ils sont venus se réfugier ou vivre tout simplement. Ils sont trois à raconter les pressions qu’ils subissent au quotidien et ce que vivent leurs familles restées au Xinjiang. 

Ma mère est rentrée en Chine. Ils l’ont mise en garde à vue et confisqué son passeport.

  • Reportage : Alain Lewkowicz 
  • Réalisation : Cécile Laffon

Chanson de fin : "Reclaim" par Ólafur Arnalds et Arnor Dan - Album : For Now I Am Winter - Label : Mercury Classics

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

Références

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Cécile Laffon
Réalisation
François Caunac
Réalisation
Jeanne Delecroix
Collaboration
Charlotte Bienaimé
Production déléguée
Elise Andrieu
Production déléguée
Emilie Chaudet
Production déléguée
Emmanuel Geoffroy
Réalisation
Ilana Navaro
Production déléguée
Martine Abat
Production déléguée
Elodie Maillot
Production déléguée
Pascale Pascariello
Production déléguée
Karine Le Loët
Production déléguée
Leila Djitli
Production déléguée
Olivier Minot
Production déléguée
Rémi Dybowski Douat
Production déléguée
Valérie Borst
Production déléguée
Pauline Maucort
Production déléguée
Clémence Gross
Réalisation
Fabienne Laumonier
Production déléguée
Sophie Knapp
Production déléguée
Yaël Mandelbaum
Réalisation
Adila Bennedjaï-Zou
Production déléguée
Inès Léraud
Production déléguée
Delphine Saltel
Production déléguée
Alice Babin
Production déléguée
Delphine Dhilly
Production déléguée
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Léa Minod
Production déléguée
Léa Veinstein
Production déléguée
Lucia Sanchez
Production déléguée
Stéphanie Thomas
Production déléguée
Clément Baudet
Production déléguée
Judith Chetrit
Production déléguée
Alain Lewkowicz
Production déléguée
Alice Milot
Production déléguée