Un escargot se protégeant de la pluie ©Getty - Sergey Ryumin
Un escargot se protégeant de la pluie ©Getty - Sergey Ryumin
Un escargot se protégeant de la pluie ©Getty - Sergey Ryumin
Publicité
Résumé

Carole est devenue éleveuse d’escargots un peu par hasard -ce qui n'est pas de tout repos !- Tandis que Coralie a trouvé sa raison de vivre grâce à ces petites bêtes. Deux histoires à hauteur de colimaçon, qui nous donnent un aperçu touchant de la lenteur des escargots.

En savoir plus

Tout commence le jour où le père de Carole lit un article sur les bienfaits de la bave d'escargots dans Femmes Actuelles. L'article revenait sur le choix d'un couple parisien de quitter la capitale pour faire de l'élevage d'escargots. Le père de Carole a alors un déclic : et pourquoi pas lui ? 

Mes parents ont commencé à élever des escargots le weekend chez eux. Le vendredi, ils les cuisinaient, et le weekend, ils allaient faire les marchés et les brocantes pour les vendre. 

Publicité

Un jour, mon père nous a réuni à un dîner de famille pour nous annoncer qu'il voulait arrêter les escargots. Mes sœurs ne voulaient pas reprendre l'activité. Après en avoir discuté avec mon mari, je me suis dit : "Pourquoi pas ?". Et puis je suis devenue hélicicultrice, c'est-à-dire éleveuse d'escargot. 

Carole élève environ 200 000 escargots dans son parc : 

Quand mon père mange mes escargots, j'ai une pression supplémentaire. Mes escargots, c'est d'abord le travail de mes parents. Je ne veux pas les décevoir. Le nom de notre société c'est "Monsieur Devaux", et je ne changerai pas le nom, c'est impossible. 

Arnaud et son épouse ont adopté une enfant handicapée moteur : Coralie. Très vite, la petite fille se passionne pour les petits animaux rampants, et en particulier les escargots 

Coralie et son escargot
Coralie et son escargot
- Hélène Corbec

On avait mis son escargot dans une boîte et Coralie le baladait partout, elle refusait de s'en séparer. Elle l’emmenait au restaurant, chez le médecin, dans son lit... L'escargot est devenu un animal magique pour elle. 

Grâce à cet animal, on est entrés en contact avec notre fille. On lui a appris à dire "escargot", "coquille"... Et puis tout doucement, elle s'est mise à marcher, très lentement, comme un escargot, alors qu'on nous avait dit qu'elle ne pourrait jamais marcher. 

Rediffusion du 06/09/2017

Lien vers le site des escargots de M. Devaux

Lien vers le site de l'association des amis de Coralie

Lien vers le site de l'élevage de Marc Mage à Barjac

Pour les passionnés d'héliciculture

Chanson de fin : "Beautiful people, beautiful problems" par Lana del Rey - Album : "Lust for life" (2017) - Label : Polydor

  • Reportage : Elise Andrieu
  • Réalisation : Alexandra Malka
Références

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Cécile Laffon
Réalisation
François Caunac
Réalisation
Charlotte Bienaimé
Production déléguée
Elise Andrieu
Production déléguée
Emmanuel Geoffroy
Réalisation
Bahar Makooi
Production déléguée
Ilana Navaro
Production déléguée
Martine Abat
Production déléguée
Pascale Pascariello
Production déléguée
Leila Djitli
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Olivier Minot
Production déléguée
Rémi Dybowski Douat
Production déléguée
Sandrine Chapron
Collaboration
Valérie Borst
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation
Pauline Maucort
Production déléguée
Sophie Knapp
Production déléguée
Adila Bennedjaï-Zou
Production déléguée
Inès Léraud
Production déléguée
Delphine Saltel
Production déléguée
Delphine Dhilly
Production déléguée
Léa Minod
Production déléguée
Léa Veinstein
Production déléguée
Stéphanie Thomas
Production déléguée
Judith Chetrit
Production déléguée
Alexandra Malka
Réalisation