Le Pouzin jaune

Des "gilets jaunes" installés au rond-point de la Rotonde, dans le village du Pouzin.
Des "gilets jaunes" installés au rond-point de la Rotonde, dans le village du Pouzin. ©Radio France - Valérie Borst
Des "gilets jaunes" installés au rond-point de la Rotonde, dans le village du Pouzin. ©Radio France - Valérie Borst
Des "gilets jaunes" installés au rond-point de la Rotonde, dans le village du Pouzin. ©Radio France - Valérie Borst
Publicité

« Gilets jaunes » : au Pouzin, ville ardéchoise de 2 800 habitants, des violences ont éclaté entre forces de l’ordre et manifestants le 1er décembre dernier. Habitants, avec et sans gilet, racontent leur version des faits.

Depuis maintenant trois semaines, une dizaine de “gilets jaunes” se relaie nuit et jour pour tenir le rond-point de la Rotonde du Pouzin, en Ardèche. Samedi 1er décembre, acte trois du mouvement, cette ville de 2800 habitants, plus connue jusqu’ici pour ses châtaignes, ne s’attendait pas à autant de violences entre forces de l’ordre et manifestants. Les habitants racontent leur version des faits. 

En savoir plus : Les gilets de la Somme
Les Pieds sur terre
28 min

Les casseurs, ce ne sont pas des gens du Pouzin.

Publicité

On discute, on essaie d’identifier les responsables, un agriculteur raconte son quotidien, un homme extérieur au mouvement interpelle les gilets jaunes. 

Sur le fond, sur les revendications, je suis 100% d’accord. Mais la forme, c’est non !

Pour le maire du Pouzin, Alain Martin, ce sont les communes plutôt que l’État qui sont victimes du mouvement. Tout en nuançant : 

Ce que les gilets jaunes attendent, je l'attends aussi. 

Mardi 4 décembre, jour de tournage de ce reportage, deux hommes âgés de 36 et 22 ans et habitants de Loriol et du Pouzin ont été jugés en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Privas. Ils ont été condamnés à un an de prison et six mois de sursis avec mise à l'épreuve pour violences aggravées lors d'une manifestation sur la voie publique. La veille, dans un communiqué de presse, la préfecture de l’Ardèche indiquait que vingt-trois gendarmes avaient été blessés pendant les échauffourées du week-end. 

  • Reportage : Valérie Borst
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy

Merci aux Pouzinoises et Pouzinois, à Rémi Dybowski-Douat et Pauline Maucort.

Chanson de fin : "1969" par The Stooges - Album : The Stooges - Label : Elektra Records.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

L'équipe