Le silence.
Le silence.
Le silence. ©Getty -  Sorin Breb / EyeEm
Le silence. ©Getty - Sorin Breb / EyeEm
Le silence. ©Getty - Sorin Breb / EyeEm
Publicité
Résumé

Tony est devenu mutique à l’âge de quatre ans et a dû traverser le silence jusqu’à ses 19 ans. Martin s’est replié dans le silence lors d’une retraite dans une abbaye. Des écoliers entrent dans une chambre sourde pour décrire le son provoqué par le silence. Aujourd'hui, 3 histoires de silence !

En savoir plus

Tony a parlé à 1 an et demi. A 4 ans, il prononce ses derniers mots d’enfant : un bonsoir à ses parents. Le lendemain, il n'émet plus un son… et restera mutique pendant 15 ans. Le mutisme sélectif est un trouble anxieux qui atteint les jeunes enfants. Tony suit une thérapie, sans pour autant découvrir la cause de ce silence forcé. 

"C’était comme si deux parties de mon cerveau étaient en conflit : l’une qui m’ordonnait de me taire et l’autre qui me disait de parler !"

Publicité

Suite à une rupture sentimentale, il se remet en question. 

"Je ne peux pas continuer à vivre comme cela, sans parole ! Je n’ai pas d’avenir professionnel, sentimental…"

Et c’est lors d’une banale randonnée, en croisant des marcheurs, qu’il s’entend prononcer "bonjour" pour la première fois depuis 15 ans ! 

"Je me souviens précisément de ce moment-là ! J’ai réussi à sortir ce mot 'bonjour' ! J’avais mué ; ça m’a paru bizarre, comme une sensation nouvelle ! Je me suis dit que j’en étais capable. C’est le moment qui a marqué la fin de toutes ces années de silence !                                                    
Puis, j’ai reparlé en présence de ma mère ! C’était la première fois qu’elle entendait ma voix depuis 15 ans ; elle a pleuré de joie ! Et ce moment reste une date anniversaire importante ! la date à laquelle j’ai retrouvé la parole !"

Merci à Tony, Martin, aux enfants des écoles Parmentier, Lacordaire, et Victor Cousin de Paris ainsi qu'à leurs professeurs, à Jean-Loïc Le Carrou et à l'université La Sorbonne ainsi qu’à Claire de Thoisiy-Mechin.

Merci à l’association « Ouvrir la voix » et à Valérie Marschall, ainsi qu'à Christophe Vergez.  

Association "Ouvrir la voix", groupe d'entraide et d'information sur le mutisme sélectif

  • Reportage : Elise Andrieu
  • Réalisation : Yaël Mandelbaum

Référence musicale de fin d'émission : Feeling Good - Ben L'Oncle Soul

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Elise Andrieu
Production déléguée
Yaël Mandelbaum
Réalisation