Séance de thérapie. ©Getty - Hero Images
Séance de thérapie. ©Getty - Hero Images
Séance de thérapie. ©Getty - Hero Images
Publicité
Résumé

Pendant sept ans, Kailey a été contraint par ses parents de suivre une thérapie de conversion pour "guérir" de son homosexualité.

En savoir plus

Un projet de loi en préparation porte sur “les pratiques prétendant modifier l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une personne" c'est à dire : les thérapies de conversion. Le but de la future loi est d’interdire ces pratiques. 

Aujourd’hui, nous écoutons Kailey qui a subi une "thérapie de réorientation sexuelle".

Publicité

Tout commence par une soirée pyjama entre deux copains qui est l'occasion d'un premier bisou. 

"Ce soir-là, on s’embrasse ! Un bisou d’enfant, on a 7 ans ! Et là, je vois ma mère effondrée : « pourquoi tu me fais ça ? ». Elle m’emmène à l’église où le pasteur m’annonce que je suis possédé par le « démon de l’homosexualité »."

Qu’est-ce que l’homosexualité pour un garçon de 7 ans ; Kailey s’interroge. Le pasteur prie et impose les mains avec pour objectif : « d’affaiblir le démon ». 

"On me fait passer pour la malédiction de la famille, là, j’ai commencé à ressentir de la colère, et de la rancœur envers mes parents.  On me dit que « j’ai des manières » ? Laissez-moi vivre ma vie de petit garçon !"

A l’entrée au collège, il découvre les relations homosexuelles assumées de ses camarades de classe. De 12 ans à 20 ans, il se comporte comme on l’attend de lui, « comme un garçon parfait ». Jusqu’au jour où il décide de s’émanciper et annonce au grand jour : « Bon voilà les gars, je suis gay ! j’étais mort aux yeux de mon grand frère ! ».

  • Reportage : Rémi Dybowski-Douat 
  • Réalisation : Emmanuel Geoffroy
Références

L'équipe

Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Sonia Kronlund
Production
Emmanuel Geoffroy
Réalisation
Rémi Dybowski Douat
Production déléguée