France Culture
France Culture
Publicité

**Aujourd’hui, nous regardons une peinture de Bartolomeo Manfredi, une huile sur toile de 130x190 cm, intitulée « Réunion de buveurs » et réalisée vers ** 1619-1620. Bartoloméo Manfredi est un des grands peintres italiens du 17e siècle considéré comme l’un des principaux suiveurs du Caravage

Né à Ostiano, il fut peut-être son élève, en tout cas un des émules de son style innovant avec son clair-obscur soutenu, et son insistance sur le naturalisme.

Publicité
Réunion de buveurs, vers 1610-1615, Bartolomeo Manfredi
Réunion de buveurs, vers 1610-1615, Bartolomeo Manfredi

Manfredi était « un homme d'apparence distinguée et au comportement raffiné », selon son biographe Giulio Mancini. Il construisit sa carrière autour de la peinture sur chevalet pour des clients privés.

Parmi ceux qu’on appela les « caravagesques », Manfredi est peut-être celui qui eut le plus d’influence, notamment auprès des peintres étrangers venus étudier en Italie (tels Nicolas Régnier ou Gérard Seghers).

Ainsi Manfredi forma-t-il de nombreux peintres à partir de ce que Joachim von Sandrart dénomma, dans son traité sur la peinture de 1675, la « Manfrediana methodus »

Invités

Portrait
Portrait

Eric de Chassey Historien de l'art, critique et professeur d'art contemporain. Directeur de l' Académie de France à Rome depuis le 4 septembre 2009.

Portrait
Portrait

Le photographe et plasticien Georges Tony Stoll

Archives INA

Pas d'archives cette semaine

Lectures :

Les textes sont lus par Martine Schambacher

Extraits de :

** Figures de la réalité : caravagesques français, Georges de La Tour, les frères Le Nain... ** de Jean-Pierre Cuzin, éditions Hazan, collection Beaux Arts (15.09.2010)

Après Caravage : une peinture caravagesque ? d'Olivier Bonfait, éditions Hazan, collection Essais (13.06.2012)

Article écrit par Annick Lemoine (chargée de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome - Villa Médicis, maître de conférences à l'université Rennes 2) pour le catalogue de l'exposition « Les Bas-Fonds du Baroque. La Rome du vice et de la misère » intitulé Sous les auspices de Bacchus

Article écrit par Patricia Cavazzini pour le catalogue de l'exposition « Les Bas-Fonds du Baroque. La Rome du vice et de la misère » à propos des Bentvueghels (Les oiseaux de la bande ) intitulé Noblesse et bassesse dans la biographie des peintres de genre

Quelques musiques diffusées (extraits) :

Le voyage à Naples de Jean Guillou

Daphne de Jacob van Eyck

Season of mits par le Taneyev trio

L'heure alors s'incline de Christine Groult

Prise de son : Jehan Richard Dufour

Page web : Sylvia Favre

Affiche
Affiche

Exposition « Les Bas-Fonds du Baroque. La Rome du vice et de la misère » du 24 février au 24 mai 2015) au Petit Palais

" De nombreuses expositions ont mis en scène la Rome fastueuse de l'âge baroque,tout au service du pouvoir triomphal des Papes. Mais la fresque se doit d’être plus complexe.** L’ambition de cette exposition est de montrer, pour la première fois, l’envers du décor de cette Rome splendide du premier XVIIe siècle** : non plus la Rome du Beau idéal , mais celle d’après nature . Car cette autre Rome, la Rome* grossière et commune* , celle des vices, de la misère et des excès fut à l’origine d’une production artistique inédite et stupéfiante, tant par sa diversité que par ses paradoxes et ses inventions.L’exposition présente 70 tableaux majeurs peints à Rome par des artistes italiens, français, hollandais, flamands, allemands et espagnols, de Simon Vouet à Claude Lorrain, de Bartolomeo Manfredi à Valentin de Boulogne et Jusepe de Ribera . Elle rassemble des prêts des plus grands musées internationaux, servis par une scénographie spectaculaire : un monde de musiciens, de buveurs et de tricheurs, de courtisanes et de diseuses de bonne aventure..."

**Commissaires ** :

Francesca Cappelletti , professeur à l’université de FerrareAnnick Lemoine , chargée de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome - Villa Médicis, maître de conférences à l'université Rennes 2Christophe Leribault , directeur du Petit PalaisExposition conçue et organisée en collaboration par l’Académie de France à Rome – Villa Médicis et le Petit Palais .

Partenariat France Culture

AGENDA INVITÉ

Georges Tony Stoll :

Eine Sammlung und andere Dinge Dinge , exposition collective, Plastic Palace, Hambourg, Allemagne (mars)

FORM : Peter Braunholz - Georges Tony Stoll - Thomas Vinson. Du 16 au 18 avril 2015. Heyne Fabrik, Offenbach am Main, Allemagne

SUR LA ROUTE ENCORE , exposition personnelle, association TANK, Marseille

LA CITÉ MING (FLASH GORDON POUR TOUJOURS) , exposition personnelle, galerie Jérôme Poggi, Paris (4ème)(septembre)