« La Vierge aux tours » -Madonna delle Torri- (1520) de Bramantino.  - Bramantino
« La Vierge aux tours » -Madonna delle Torri- (1520) de Bramantino. - Bramantino
« La Vierge aux tours » -Madonna delle Torri- (1520) de Bramantino. - Bramantino
Publicité
Résumé

Une Vierge... des tours... des Saints... un crapaud !

avec :

Hélène Delprat (Artiste plasticienne. Professeur aux Beaux-Arts de Paris (Les explorateurs/ Les inventeurs).), Philippe Morel (Professeur d'histoire de l'art à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige le Centre d'histoire de l'art de la Renaissance).

En savoir plus

Aujourd’hui nous observons ensemble la dite « Madone des tours » ou « Vierge à l’enfant entre saint Ambroise et saint Michel » ou encore connue sous le nom de « Triptyque de Saint Michel » de Bartolomeo Suardi, peintre milanais dénommé aussi Bramantino (1465/ 1530 ca.). Cette œuvre de 157x122 cm réalisée a tempera et huile sur panneau de bois aux alentours de 1515-1520 est aujourd’hui conservée à la Pinacothèque Ambrosiana à Milan.

« La Vierge aux tours » -Madonna delle Torri- (1520). Détail en bas à droite du tableau
« La Vierge aux tours » -Madonna delle Torri- (1520). Détail en bas à droite du tableau
- Bramantino

Avec : L’artiste Hélène Delprat et Philippe Morel, professeur d'histoire de l'art à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige le Centre d'histoire de l'art de la Renaissance.

Publicité
Hélène Delprat
Hélène Delprat
- Hélène Delprat (2014)

Hélène Delprat : Inspirée par la littérature, des Métamorphoses d’Ovide aux romans contemporains en passant par Mary Shelley , le cinéma, internet ou encore la radio, elle développe au travers d'une pratique quotidienne ( video, photo, archivage, peinture ) une sorte de Livre d’Heures à la fois grinçant et sensible où se mêlent fiction et documentaire. Ses interviews vraies ou fausses, ses dessins radiophoniques et ses collections d'articles complètent cette sorte d'inventaire d'un monde fait de hasard et de programmation. Elle ouvre en 2004 un blog «Days, faire un truc par jour».

Hélène Delprat est professeur aux Beaux-Arts de Paris ( Les explorateurs/ Les inventeurs ). Elle est représentée par la Galerie Christophe Gaillard (Paris).

« La Vierge aux tours » -Madonna delle Torri- (1520). Détail en bas à gauche du tableau
« La Vierge aux tours » -Madonna delle Torri- (1520). Détail en bas à gauche du tableau
- Bramantino

Philippe Morel : Professeur d'histoire de l'art à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige le Centre d'histoire de l'art de la Renaissance. Membre de l'Institut Universitaire de France. Il a été précédemment pensionnaire et chargé de mission pour l'histoire de l'art à l'Académie de France à Rome, fellow ou visiting professor auprès de la Villa I Tatti (Harvard University à Florence), du Clark Art Institute et du Kunsthistorisches Institut in Florenz. Spécialiste de la Renaissance italienne sur lequel il a publié de nombreux articles, il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs dont L'art italien (2 vol., Citadelles et Mazenod), L’art de la Renaissance entre science et magie et Le miroir et l’espace du prince dans l’art italien de la Renaissance.

Portrait de Philippe Morel
Portrait de Philippe Morel
- DR

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages personnels : Le Parnasse astrologique . Etude iconologique des décors peints pour le cardinal Ferdinand de Médicis, Rome, éd. Académie de France à Rome – Ecole Française de Rome, 1991 - Les grotesques . Les figures de l’imaginaire dans la peinture italienne de la fin de la Renaissance, Paris, Flammarion, 1997 (rééd. 2001 et 2011) - La Villa Medici, Milan, FMR, 1998 - Les grottes maniéristes en Italie, Paris, Macula, 1998 - Mélissa. Magie, astres et démons dans l’art italien de la Renaissance, Paris, Hazan, 2008 - Renaissance dionysiaque . Inspiration bachique, imaginaire du vin et de la vigne dans l’art européen (1430-1630), Paris, éditions du Félin, paru en février 2015.

Textes lus par Sophie Daull. Extraits de : Georgio Vasari, Vies des plus excellents peintres - Jacques de Voragine, L_a légende dorée -_ Jacques Lacan, Ouverture de la rencontre de Caracas, 12 juillet 1980 -

Musique diffusée (extraits) : Pauvre pêcheur (album Plouc en 2005, label Tôt ou tard) de Dick Annegarn - The well-tuned piano de La Monte young - Stroomtoon II de Machinefabriek.

Pour aller plus loin : Babel

Prise de son : Philippe Palarès

Références

L'équipe

Jean de Loisy
Jean de Loisy
Jean de Loisy
Production
Sylvia Favre
Collaboration
Franck Lilin
Réalisation