Wols, "Voile de Véronique"
Wols, "Voile de Véronique" - via Wikipedia
Wols, "Voile de Véronique" - via Wikipedia
Wols, "Voile de Véronique" - via Wikipedia
Publicité

Aujourd’hui, nous analysons une œuvre d’Otto W. Schultze, dit Wols, intitulée "Voile de Véronique". Il s’agit d’une toile de 81x 81,1 cm, de 1946 et conservée au MoMA de New York. Au travers du regard de Jean-Paul Sartre notamment, ami et soutien financier du peintre allemand à son arrivée à Paris.

Avec
  • Annie Claustres Maître de conférences HDR en histoire et théorie de l’art contemporain à l’université Lyon 2
  • Christian Boltanski Artiste plasticien

Wols (1913-1951) était un artiste plasticien allemand, venu à Paris en 1935 avec, écrit Jean-Paul Sartre - qui devint aussitôt son ami - "sa guitare et sa besace". Wols, que certains rattachent au surréalisme, d’autres à l’abstraction lyrique ou encore à l’art informel, resta un artiste inclassable, révélé lors d’une petite exposition à la galerie Drouin à Paris en 1945. Selon Sartre, il mettait sa vie en jeu dans chaque geste. La constante présence de la mort que révèle le philosophe dans l’œuvre de ce peintre hors-norme, tant d’un point de vue esthétique que biographique, nous incite à nous pencher aujourd’hui sur cette œuvre trop souvent oubliée. 

Pour en parler, nous recevons Christian Boltanski  qui sera aujourd’hui notre regardeur contemporain. 

Publicité

Nous entendrons également les propos d' Annie Claustres , maître de conférence à l’Université Lumière de Lyon, spécialiste de l’art du XXe siècle, qui a publié de nombreux essais notamment sur Hans Hartung (Presses du réel, 2005).