Des déplacés ukrainiens devant un centre d'accueil à Paris, le 17 mars dernier. ©AFP - Alain Jocard
Des déplacés ukrainiens devant un centre d'accueil à Paris, le 17 mars dernier. ©AFP - Alain Jocard
Des déplacés ukrainiens devant un centre d'accueil à Paris, le 17 mars dernier. ©AFP - Alain Jocard
Publicité
Résumé

Comment accueillir, à court mais aussi long terme, les exilés ? Quelle hospitalité pouvons-nous offrir aux déplacés ?

En savoir plus

Pour cette quatrième émission, c’est aux premiers concernés que nous allons donner la parole, et d’eux que nous allons parler : les civils, bombardés, meurtris, violentés, déplacés, et souvent obligés de fuir leur pays en laissant tout derrière eux… Qu’attendent-ils des pays qui les accueillent ? Et quelle hospitalité pouvons-nous leur offrir en retour en se souvenant de l’idée du philosophe Emmanuel Kant selon laquelle si on veut la paix, l’hospitalité est indispensable ?

Avec :

Publicité
  • Michel Agier, ethnologue et anthropologue, directeur de recherche de classe exceptionnelle à l’Institut de recherche pour le développement et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
  • Michael Delafosse, maire de Montpellier
  • Yuliya Sagan, photographe, réfugiée ukrainienne, arrivée en France en mars 2022 avec son fils Danis
  • Ruba Nassri, docteure en biotechnologie, arrivée en France depuis la Syrie en 2014 dans le cadre du programme Erasmus Mundus

Pour aller plus loin