Cérémonie commémorative à l'entrée de la salle de concert de Bataclan, anniversaire des attentats de Paris de novembre 2015. ©AFP - BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Cérémonie commémorative à l'entrée de la salle de concert de Bataclan, anniversaire des attentats de Paris de novembre 2015. ©AFP - BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Cérémonie commémorative à l'entrée de la salle de concert de Bataclan, anniversaire des attentats de Paris de novembre 2015. ©AFP - BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Publicité
Résumé

Retour sur la longue nuit du 13 novembre 2015 avec l'identité judiciaire, lorsque Paris et la Seine-Saint-Denis sont frappés par une série d'attentats.

En savoir plus

1er Prix Longueur d’ondes de la création documentaire radiophonique - Palmarès 2018 

première date de diffusion 23/11/16

Publicité

Quand on parle de silence de mort, c’est exactement ça. L’expression n’a jamais été aussi appropriée cette nuit-là. Et puis, un téléphone se met à sonner et puis un deuxième, et puis un troisième et je crois que 90 téléphones portables se sont mis à sonner.

A partir de 23h ce soir-là et jusque tard dans l’après-midi le jour d’après l’ensemble du service s’est déployé sur les terrasses du 11ème arrondissement, au Stade de France également au Bataclan. 

Ils ont travaillé sans relâche pour identifier les 130 victimes mais ont aussi recueilli les empreintes permettant d’identifier certains terroristes. 

1 an après, ils livrent le récit de cette longue nuit qui s’est terminée pour beaucoup par une grande fatigue et pour certains par des larmes.

Le job quoi ! Le boulot faut le faire vis-à-vis des victimes. J’ai pas de sentiments à avoir sur le moment.

Traditionnellement, les corps sont repérés avec des cavaliers portant des lettres mais l’alphabet ne contient que 26 lettres !

Bande 2h38 mn : pendant 3 mois et demi, j’ai écouté l’enregistrement de la scène de crime du Bataclan.

Avec Xavier Espinasse, le patron de l’Identité Judiciaire mais aussi Thierry, le chef de la section photo-plan ; Nicolas, le chef de la section des traces technologiques ; Perrine, la chef-adjointe de la section traces et indices ainsi que Julie, Steeve, Fabrice et Max, chef adjoint du groupe de nuit.

Une série documentaire de Michel Pomarède, réalisée par François Teste

Avec la collaboration de Annelise Signoret

Bibliographie

Liens

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Maryvonne Abolivier
Collaboration