La parole (édition Atlande)
La parole (édition Atlande)
La parole (édition Atlande) ©Radio France - Céline Leclere
La parole (édition Atlande) ©Radio France - Céline Leclere
La parole (édition Atlande) ©Radio France - Céline Leclere
Publicité
Résumé

Quand l’éloquence devient une injonction sociale

En savoir plus

Aude, Pierre, Grégory et Nicolas sont de jeunes salariés. Cadres commerciaux, chercheur ou informaticien, ils sont soumis à la liste d’objectifs à atteindre pour être performant que l’entreprise semble renouveler indéfiniment à leur attention. Parmi ces objectifs, celui qui consiste à devoir convaincre à l’oral gagne de nouvelles parts de marché depuis que Steve Jobs et ses fameuses keynotes redéfini les standards internationaux de la prise de parole en réunion. Et sonné le glas des présentations monotones. Sur le modèle des entrepreneurs de la Silicon Valley, orfèvres du pitch, ou des brillants conférenciers des TED Talks, dirigeants et cadres sont désormais sommés de pratiquer un art oratoire toujours plus percutant, toujours plus charismatique. Mais chez tous ceux qui se sentent peu doués pour le verbe haut, cette exhortation ne fait-elle pas naître des complexes supplémentaires ? Quels outils mobilisent-ils alors ? Coaching vocal, clubs d’éloquence, voire séances d’orthophonie quand l’injonction sociale nous tétanise, nous amène à bredouiller, chacun cherche son chemin pour tenter d’acquérir une compétence sociale de plus en plus incontournable.

 Club Toastmasters « Forum Rives de Seine » à Boulogne.
Club Toastmasters « Forum Rives de Seine » à Boulogne.
© Radio France - Céline Leclere

Avec Véronique Aumont-Boucand, orthophoniste, directeur du diplôme universitaire « bégaiements et troubles de la fluence » à Paris VI et Stéphane, son patient ; Louise Vertigo, coach voix et souffle et Didier, qui la consulte ; Nicolas Kernen, informaticien ; Jean-Michel Vivès, professeur de psychopathologie clinique à l'Université de Nice-Sophia Antipolis et psychanalyste ; Grégory Pacini, chercheur en biologie moléculaire, lauréat du concours « Ma thèse en 180 secondes » en 2015 ; Brigitte Perucca, directrice de la communication du CNRS et Patrice Udekwe, Guillaume, Aude et Pierre, membres du club Toastmasters « Forum Rives de Seine » à Boulogne ; Arnaud Dupui-Castérès, président de Vae Solis, un cabinet conseil en stratégie d’information, gestion de la réputation et communication de crise ; Jeremy Sabol, spécialiste de littérature française, enseignant à l'Université de Stanford (Etats-Unis) et Théodora Marcadé et Capucine Baroni, comédiennes.

Publicité

Liens :

TED Talks ou conférences TED (Technology, Entertainment and Design)

Ma thèse en 180 secondes

Gregory Pacini, 3e prix du concours national 2015 MT180s

Toastmasters Forum Rives de Seine (Boulogne)

Louise Vertigo, accompagnement Voix et souffle

Véronique Aumont-Boucand, orthophoniste, directrice du DU Bégaiement et troubles de la fluence Paris VI

Du 13 au 16 octobre au Studio Théâtre d'Asnières Arrête je vois la parole qui circule dans tes yeux, avec Capucine Baroni et Théa Marcadé, mise en scène Claire Lapeyre-Mazérat

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Maryvonne Abolivier
Collaboration