Deux femmes sur la plage
Deux femmes sur la plage  ©Getty -  Caroline Tompkins / Refinery29 for Getty Images
Deux femmes sur la plage ©Getty - Caroline Tompkins / Refinery29 for Getty Images
Deux femmes sur la plage ©Getty - Caroline Tompkins / Refinery29 for Getty Images
Publicité

Dans le 4ème et dernier épisode de notre sérié "Place aux gros", La Série Documentaire s'intéresse à la vague du Body positive, accusée d'être une nouvelle injonction à la beauté. Il est aujourd'hui mis davantage l'accent sur le Fat acceptance qui ne revendique qu'une seule chose : le respect

Ce documentaire démarre au festival Gras politique. L’obésité, sortie des pages médicales, est un angle mort, en sciences sociales comme ailleurs. Les femmes et les hommes qui se réunissent ce jour-là pour le festival entendent justement en faire un sujet et politiser la question de la grossophobie.

L'Allemagne est un pays où le rapport au corps est assez différent. Donc il y a une dimension historique très claire. Le rapport au corps est fonctionnel. Il y a une dimension aussi d’un corps peu érotisé ou peu esthétisé. Mais en France il y a une dimension qui est liée aussi à l'histoire des normes esthétiques françaises ; en France, c'est pas bien d'être moche. Justine

Publicité

Le mouvement body positive, né à la fin des années 90 aux Etats Unis, encourage les personnes grosses à s’accepter comme elles sont. Aujourd’hui, sa charge subversive est rattrapée par le business et les marques. On plébiscite le corps gros, mais il doit être sexy et photogénique. Le fat acceptance, lui, ne revendique qu’une seule chose fondamentale : le respect. 

En Angleterre, le corps est plus moralisé et l’alimentation aussi. Ce qui sera considéré comme "la norme" commence avant. Solenn Carof

Les hommes et les femmes que nous rencontrons dans cet épisode parlent de leur propre corps, de celui de leurs partenaires, des chemins qu’ils ont dû emprunter pour s’aimer et se respecter. 

Toute la société me renvoyait à une image de parasite, une limace obèse qui se traînait et qui ne pouvait à aucun moment être désirable d'aucune manière. Jamais ça ne m'effleurait l'esprit. Même les signaux qu'on m'envoyait pour me dire que je pouvais plaire je n'y croyais pas. Enzo Poultreniez

Stéphanie Zwicky et Gaëlle Prudencio, toutes deux influenceuses et créatrice de mode racontent à deux voix comment les blogs, puis les réseaux sociaux furent déterminants, pour la création d’une communauté. Enzo, gros et homosexuel, fin connaisseur du plaidoyer et du lobbying, raconte comment la construction d’une communauté jette les bases d’une véritable politisation de la question de l’acceptation du corps comme il est. 

Avec :  

  • Solen Carof, sociologue 
  • Stéphanie Zwicky, blogueuse
  • Gaëlle Prudencio, influenceuse et créatrice de mode 
  • Philippe Zermatti, psychiatre et nutritionniste 
  • Enzo Poultreniez, porte-parole associatif 
  • Dimitri, Axelle et le public du Gros festival. 

Une série de Rémi Dybowski Douat, réalisée par Véronique Samouiloff

Liens

Blog du collectif Gras politique, qui rassemble des personnes gros-ses, sans hiérarchie et sans organisation.

Le GROS, site du Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids : leur prochain congrès se  tient du 21 au 23 novembre à Paris.

Stéphanie Mackay et Christine Dallaire : La contestation des discours sur l’obésité : YouTube et la femme « grosse » parrhésiaste. Article publié dans Recherches féministes, vol. 23, n° 2, 2010.

Les dix millions d’obèses n’ont plus à être invisibilisés, affirme Gabrielle Deydier, auteur du livre On ne naît pas grosse (éd. Goutte d’or)  dans une interview au magazine Respect, juillet 2019.

Assimiler le surpoids à l’obésité est violent, déclare l’historienne Julia Csergo dans un entretien au site d’informations The Conversation en décembre 2017.

Shrill, la série body positive qui remet les grossophobes à leur place. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Rémi Dybowski Douat
Production déléguée
Véronique Samouiloff
Réalisation
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration